Berr-

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

L'adjectif berr, 'court', a grammaticalisé en un préfixe de même sens.


(1) ... dihet e veze alies gant ar verr-alan.
...souffrant R était souvent avec le1 court-souffle
'... il souffrait souvent d'asthme.' Cornouaillais (Pleyben), ar Go (1950:7)


Kervella (1947:§877) donne berrvañchoù, 'manches courtes'.

Gros (1984:385) donne: berrloerou, 'chausettes', berrweled, 'courte vue (myopie).


Morphologie

Le morphème berr- induit une lénition sur la racine qu'il préfixe.

(2) berrdaolenn, 'esquisse', berrdaolenna, 'réaliser une description sommaire', Merser (2009)

(3) berrwelet, berrboell, berrvañchoù, Kervella (1947:§877)


Syntaxe

On voit clairement que berr- est un préfixe et non un adjectif antéposé, quand il peut apparaître avec la racine pad, qui n'existe pas en isolation.

(4) berr, 'court' + /pad/ 'durée' => berrbad, 'durée éphémère'


C'est plus discret dans d'autres cas, lorsque seule la lénition est visible (é ber gon̄zeu, 'en peu de mots, litt. en courtes paroles', Le Bayon 1878:11)