Bemdez : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
(variation dialectale : suppression de la répétition "pour")
(Morphologie)
 
(13 révisions intermédiaires par un utilisateur sont masquées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
L'[[adverbe]] [[aspectuel]] ''bemdez'', 'chaque jour', est composé de façon transparente du [[quantifieur]] 'chaque' (''[[pep]]'') et du nom 'jour' (''deiz'').
+
L'[[adverbe]] [[aspectuel]] ''bemdez'', 'chaque jour', est composé de façon transparente du [[quantifieur]] ''[[pep]]'' 'chaque'  et du [[nom]] ''[[deiz]]'' 'jour'.
  
  
Ligne 5 : Ligne 5 :
 
| (1) ||Goude 'oa deuet da vat, ||'veze gwelet Jos 'vale || 'kost'z 'n aod '''bemdez'''.
 
| (1) ||Goude 'oa deuet da vat, ||'veze gwelet Jos 'vale || 'kost'z 'n aod '''bemdez'''.
 
|-
 
|-
||| [[goude|après]] [[COP|était]] [[dont|venu]] [[da|pour]]<sup>[[1]]</sup> [[mat|bien]]||  [[vez|était]] [[gwelout|vu]] Jos ([[particule o|à]])<sup>[[4]]</sup> [[bale|marcher]] || [[e-kostez|à-côté]] [[art|le]] côte chaque.jour
+
||| [[goude|après]] [[COP|était]] [[dont|venu]] [[da|pour]]<sup>[[1]]</sup> [[mat|bien]]||  [[vez|était]] [[gwelout|vu]] Jos ([[particule o|à]])<sup>[[4]]</sup> [[bale|marcher]] || [[e-kostez|à-côté]] [[art|le]] côte [[bep|chaque]].[[deiz|jour]]
 
|-
 
|-
 
|||colspan="4" | 'Après qu'il a été guéri, on voyait Jos se promener à la côte tous les jours.'  
 
|||colspan="4" | 'Après qu'il a été guéri, on voyait Jos se promener à la côte tous les jours.'  
 
|-
 
|-
|||||||colspan="4" |''Haut-cornouaillais (Rieg)'', [[Bouzeg (1986)|Bouzeg (1986]]:29)
+
|||||||colspan="4" |''Cornouaillais de l'Est (Riec)'', [[Bouzeg (1986)|Bouzeg (1986]]:29)
 
|}
 
|}
  
Ligne 17 : Ligne 17 :
 
=== variation dialectale ===
 
=== variation dialectale ===
  
Dans certaines variétés, la composition ''bep'' + ''deiz'' est tranparente. Dans d'autres moins.
+
 
 +
La carte [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-028.jpg 28] de l'[[ALBB]] documente la variation dialectale de la traduction de ''Tous les jours (il vient)''. Dans certaines variétés, la composition ''bep'' + ''deiz'' est tranparente. Dans d'autres moins.
  
  
Ligne 23 : Ligne 24 :
 
|(1)|| Hennezh || a evo || '''bemdeiz'''.
 
|(1)|| Hennezh || a evo || '''bemdeiz'''.
 
|-
 
|-
| ||[[DEM|celui.ci]]|| [[R]]<sup>[[1]]</sup> boira || chaque.jour
+
| ||[[DEM|celui.ci]]|| [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[evañ|boira]] || [[bep|chaque]].[[deiz|jour]]
 
|-  
 
|-  
 
| ||colspan="4" |'Celui-là peut boire chaque jour, il boit, il boira.' ||||[[Falc'hun & Fleuriot (1978-79)|Falc'hun & Fleuriot (1978-79]]:6B)
 
| ||colspan="4" |'Celui-là peut boire chaque jour, il boit, il boira.' ||||[[Falc'hun & Fleuriot (1978-79)|Falc'hun & Fleuriot (1978-79]]:6B)
Ligne 32 : Ligne 33 :
 
| (2) || Ki va amezogez || a deu ||da gac'hat ||war va fleur ||'''bemus'''!  
 
| (2) || Ki va amezogez || a deu ||da gac'hat ||war va fleur ||'''bemus'''!  
 
|-
 
|-
||| chien [[POSS|mon]] voisine || [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[dont|vient]]|| [[da|pour]] merder||  [[war|sur]] [[POSS|mon]] fleurs || chaque.jour
+
||| [[ki|chien]] [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> [[amezeg|voisin]].e || [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[dont|vient]]|| [[da|pour]]<sup>[[1]]</sup> merder||  [[war|sur]] [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> fleurs || [[bep|chaque]].[[deiz|jour]]
 
|-
 
|-
 
|||colspan="4" | 'Le chien de ma voisine vient chaque jour faire sur mes fleurs!'  
 
|||colspan="4" | 'Le chien de ma voisine vient chaque jour faire sur mes fleurs!'  
Ligne 40 : Ligne 41 :
  
  
(3) <font color=green>'''bowné''' (e)<sup>4</sup> tœ.</font color=green>, 'Elle vient tous les jours', ''Trégorrois (Plougrescant)'', [[Le Dû (2012)|Le Dû (2012]]:39)
+
{| class="prettytable"
 +
| (3) || <font color=green>[ pɔʃ ma || <font color=green>jeːn dan ostʁali,|| <font color=green> veˈlefen ke || <font color=green>kɑ᷉ guˈʁuju || <font color=green> '''ˈbemə''' ]
 +
|-
 +
| ||posubl ma || yeen d’an Aostralia,|| velefen ket || kangourouioù || bemdeiz.
 +
|-
 +
| || même.si [[ma|que]]<sup>[[4]]</sup>|| [[mont|allais]] [[da|à]]'[[art|le]] Australie ([[ne]]<sup>[[1]]</sup>) ||  [[gwelout|verrais]] [[ket|pas]] || kangourous || chaque.jour
 +
|-
 +
||| colspan="4" | 'Même si j’allais en Australie, je ne verrais pas des kangourous tous les jours.' ||||| ''Cornouaille (Briec)'', [[Noyer (2019)|Noyer (2019]]:324)
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
(4) <font color=green>'''bowné''' (e)<sup>4</sup> tœ.</font color=green>, 'Elle vient tous les jours', ''Trégorrois (Plougrescant)'', [[Le Dû (2012)|Le Dû (2012]]:39)
  
 
== Syntaxe ==
 
== Syntaxe ==
Ligne 50 : Ligne 62 :
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
| (1) ||<font color=green>[bødepət || ||<font color=green>a ||<font color=green> mə yɛ '''bɛmdø''' ||<font color=green>a: ma<sup>m</sup> belo|| <font color=green>dər labur]
+
| (1) ||<font color=green>[bødepət ||<font color=green>a ||<font color=green> mə yɛ '''bɛmdø''' ||<font color=green>a: ma<sup>m</sup> belo|| <font color=green>dər labur]
 
|-
 
|-
||| bout eh eus bet||_||ha ||me 'yae '''bemdez''' ||àr ma belo ||d'ar labour.
+
||| bout eh eus bet||ha ||me 'yae '''bemdez''' ||àr ma belo ||d'ar labour.
 
|-
 
|-
|||[[Bezañ préverbal|être]] [[R]] [[ez eus|est]] [[bet|eu]] ||[[art|un]] temps||[[C.ha(g)|C]] ||[[pfi|moi]] [[mont|allait]] chaque.jour|| [[war|sur]] [[POSS|mon]] vélo||[[da|à]] [[art|le]] travail
+
|||[[Bezañ préverbal|être]] [[R]] [[ez eus|est]] [[bet|eu]] ||[[C.ha(g)|C]] ||[[pfi|moi]] [[mont|allait]] [[bep|chaque]].[[deiz|jour]]|| [[war|sur]] [[POSS|mon]] vélo||[[da|à]] [[art|le]] travail
 
|-  
 
|-  
 
| ||colspan="4" |'Il fut un temps où j'allais tous les jours au travail à vélo.'  
 
| ||colspan="4" |'Il fut un temps où j'allais tous les jours au travail à vélo.'  
Ligne 68 : Ligne 80 :
 
| (2)||Pa'z eo gwir || <font color=green>[</font color=green> Job ||<font color=green>[</font color=green> a veze ||poent lein || bemdeiz || <font color=green>[</font color=green> a-benn ma  save _ diouz e wele <font color=green>]]]</font color=green>.
 
| (2)||Pa'z eo gwir || <font color=green>[</font color=green> Job ||<font color=green>[</font color=green> a veze ||poent lein || bemdeiz || <font color=green>[</font color=green> a-benn ma  save _ diouz e wele <font color=green>]]]</font color=green>.
 
|-
 
|-
| || [[pa|comme]] [[eo|est]] vrai || Job || [[R]] [[vez|était]] || moment déjeuner || chaque.jour || [[a-benn|quand]] [[ma|que]] [[sevel|levait]] [[diouzh|de]] [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> lit
+
| || [[pa|comme]] [[eo|est]] [[gwir|vrai]] || Job || [[R]] [[vez|était]] || [[poent|moment]] déjeuner || [[bep|chaque]].[[deiz|jour]] || [[a-benn|quand]] [[ma|que]]<sup>[[4]]</sup> [[sevel|levait]] [[diouzh|de]] [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> [[gwele|lit]]
 
|-  
 
|-  
 
| || colspan="4" | 'Comme il est vrai que Job se levait chaque jour à l'heure du déjeuner.'  
 
| || colspan="4" | 'Comme il est vrai que Job se levait chaque jour à l'heure du déjeuner.'  
Ligne 79 : Ligne 91 :
 
| (3) ||Hennez a zo|| '''bemdez''' ||mezo.
 
| (3) ||Hennez a zo|| '''bemdez''' ||mezo.
 
|-
 
|-
||| [[DEM|celui.ci]] [[R]] [[zo|est]]|| chaque.jour ||saoul
+
||| [[DEM|celui.ci]] [[R]] [[zo|est]]|| [[bep|chaque]].[[deiz|jour]] ||saoul
 
|-
 
|-
 
|||colspan="4" | 'Il est saoul tous les jours.' ||||||||''Trégorrois'', [[Gros (1970)|Gros (1970]]:26)
 
|||colspan="4" | 'Il est saoul tous les jours.' ||||||||''Trégorrois'', [[Gros (1970)|Gros (1970]]:26)
Ligne 93 : Ligne 105 :
 
| (1) || Dont a ra || ki va amezogez ||(espress) || '''bemus''' || (espress)|| da gac'hat ||war va fleur !  
 
| (1) || Dont a ra || ki va amezogez ||(espress) || '''bemus''' || (espress)|| da gac'hat ||war va fleur !  
 
|-
 
|-
||| [[dont|vient]] [[R]] [[ober|fait]] || chien [[POSS|mon]] voisine|| (exprès)|| chaque.jour||(exprès)|| [[da|pour]]<sup>[[1]]</sup> merder||  [[war|sur]] [[POSS|mon]] fleurs  
+
||| [[dont|vient]] [[R]] [[ober|fait]] || [[ki|chien]] [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> [[amezeg|voisin]].e|| (exprès)|| [[bep|chaque]].[[deiz|jour]]||(exprès)|| [[da|pour]]<sup>[[1]]</sup> merder||  [[war|sur]] [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> fleurs  
 
|-
 
|-
 
|||colspan="4" | 'Le chien de ma voisine vient chaque jour faire sur mes fleurs!'  
 
|||colspan="4" | 'Le chien de ma voisine vient chaque jour faire sur mes fleurs!'  
Ligne 104 : Ligne 116 :
 
| (2) || Dont a ra || ki va amezogez ||da gac'hat ||war va fleur ||(espress) || '''bemus''' || (espress)!  
 
| (2) || Dont a ra || ki va amezogez ||da gac'hat ||war va fleur ||(espress) || '''bemus''' || (espress)!  
 
|-
 
|-
||| [[dont|vient]] [[R]] [[ober|fait]] || chien [[POSS|mon]] voisine|| [[da|pour]]<sup>[[1]]</sup> merder||  [[war|sur]] [[POSS|mon]] fleurs ||(exprès)|| chaque.jour||(exprès)
+
||| [[dont|vient]] [[R]] [[ober|fait]] || [[ki|chien]] [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> [[amezeg|voisin]].e|| [[da|pour]]<sup>[[1]]</sup> merder||  [[war|sur]] [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> fleurs ||(exprès)|| [[bep|chaque]].[[deiz|jour]]||(exprès)
 
|-
 
|-
 
|||colspan="4" | 'Le chien de ma voisine vient chaque jour faire sur mes fleurs!'  
 
|||colspan="4" | 'Le chien de ma voisine vient chaque jour faire sur mes fleurs!'  
Ligne 121 : Ligne 133 :
 
| (3) || Chelgenn e vez deañ atô,|| koulz d'ar zul ||evel '''war ar pemde'''. || ''L'Hôpital-Camfrout'', [[Le Gall (1957)|Le Gall (1957]]:'chelgenn')
 
| (3) || Chelgenn e vez deañ atô,|| koulz d'ar zul ||evel '''war ar pemde'''. || ''L'Hôpital-Camfrout'', [[Le Gall (1957)|Le Gall (1957]]:'chelgenn')
 
|-
 
|-
| ||  dépenaille [[R]]<sup>[[4]]</sup> [[vez|est]] [[da|à]].[[pronom incorporé|lui]] [[atav|toujours]]|| [[koulz|tant]] [[da|à]]'[[art|le]] [[jour de la semaine|dimanche]] || [[evel|comme]] [[war|sur]] [[art|le]] quotidien
+
| ||  dépenaille [[R]]<sup>[[4]]</sup> [[vez|est]] [[da|à]].[[pronom incorporé|lui]] [[atav|toujours]]|| [[kenkoulz|tant]] [[da|à]]'[[art|le]] [[jour de la semaine|dimanche]] || [[evel|comme]] [[war|sur]] [[art|le]] [[pep|chaque]].[[deiz|jour]]
 
|-
 
|-
 
|||colspan="4" | 'Il est toujours tiré comme l'as de pique (dépenaillé) tant le dimanche que la semaine.'  
 
|||colspan="4" | 'Il est toujours tiré comme l'as de pique (dépenaillé) tant le dimanche que la semaine.'  
 
|}
 
|}
 
  
  

Version actuelle en date du 29 novembre 2019 à 16:19

L'adverbe aspectuel bemdez, 'chaque jour', est composé de façon transparente du quantifieur pep 'chaque' et du nom deiz 'jour'.


(1) Goude 'oa deuet da vat, 'veze gwelet Jos 'vale 'kost'z 'n aod bemdez.
après était venu pour1 bien était vu Jos (à)4 marcher à-côté le côte chaque.jour
'Après qu'il a été guéri, on voyait Jos se promener à la côte tous les jours.'
Cornouaillais de l'Est (Riec), Bouzeg (1986:29)


Morphologie

variation dialectale

La carte 28 de l'ALBB documente la variation dialectale de la traduction de Tous les jours (il vient). Dans certaines variétés, la composition bep + deiz est tranparente. Dans d'autres moins.


(1) Hennezh a evo bemdeiz.
celui.ci R1 boira chaque.jour
'Celui-là peut boire chaque jour, il boit, il boira.' Falc'hun & Fleuriot (1978-79:6B)


(2) Ki va amezogez a deu da gac'hat war va fleur bemus!
chien mon2 voisin.e R1 vient pour1 merder sur mon2 fleurs chaque.jour
'Le chien de ma voisine vient chaque jour faire sur mes fleurs!'
Léon (Plougerneau), M-L. B. (01/2016)


(3) [ pɔʃ ma jeːn dan ostʁali, veˈlefen ke kɑ᷉ guˈʁuju ˈbemə ]
posubl ma yeen d’an Aostralia, velefen ket kangourouioù bemdeiz.
même.si que4 allais à'le Australie (ne1) verrais pas kangourous chaque.jour
'Même si j’allais en Australie, je ne verrais pas des kangourous tous les jours.' Cornouaille (Briec), Noyer (2019:324)


(4) bowné (e)4 tœ., 'Elle vient tous les jours', Trégorrois (Plougrescant), Le Dû (2012:39)

Syntaxe

distribution

par rapport au prédicat

(1) [bødepət a mə yɛ bɛmdø a: mam belo dər labur]
bout eh eus bet ha me 'yae bemdez àr ma belo d'ar labour.
être R est eu C moi allait chaque.jour sur mon vélo à le travail
'Il fut un temps où j'allais tous les jours au travail à vélo.'
Vannetais (Kistinid), Nicolas (2005:51)


L'adverbe bemdez peut se trouver avant ou après un prédicat.


(2) Pa'z eo gwir [ Job [ a veze poent lein bemdeiz [ a-benn ma save _ diouz e wele ]]].
comme est vrai Job R était moment déjeuner chaque.jour quand que4 levait de son1 lit
'Comme il est vrai que Job se levait chaque jour à l'heure du déjeuner.'
Gorre Leon, Madeg (1990:10)


(3) Hennez a zo bemdez mezo.
celui.ci R est chaque.jour saoul
'Il est saoul tous les jours.' Trégorrois, Gros (1970:26)


par rapport à d'autres adverbes

L'adverbe d'intentionalité espress, 'exprès', peut apparaître avant ou après l'adverbe aspectuel bemdez.


(1) Dont a ra ki va amezogez (espress) bemus (espress) da gac'hat war va fleur !
vient R fait chien mon2 voisin.e (exprès) chaque.jour (exprès) pour1 merder sur mon2 fleurs
'Le chien de ma voisine vient chaque jour faire sur mes fleurs!'
Léon (Plougerneau), M-L. B. (01/2016)


(2) Dont a ra ki va amezogez da gac'hat war va fleur (espress) bemus (espress)!
vient R fait chien mon2 voisin.e pour1 merder sur mon2 fleurs (exprès) chaque.jour (exprès)
'Le chien de ma voisine vient chaque jour faire sur mes fleurs!'
Léon (Plougerneau), M-L. B. (01/2016)

Expression

war ar pemdez

War ar pemdez peut se traduire par 'au quotidien', ou en (3) 'en semaine'. L'article est présent, mais le nom n'est pas muté.


(3) Chelgenn e vez deañ atô, koulz d'ar zul evel war ar pemde. L'Hôpital-Camfrout, Le Gall (1957:'chelgenn')
dépenaille R4 est à.lui toujours tant à'le dimanche comme sur le chaque.jour
'Il est toujours tiré comme l'as de pique (dépenaillé) tant le dimanche que la semaine.'