Auxiliaire gouzout : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
(sélection)
(sélection)
Ligne 48 : Ligne 48 :
 
|||||||||| ||colspan="4" |''Bas-Cornouaillais'' (Treboull), [[Hor Yezh (1983)|Hor Yezh (1983]]:76)
 
|||||||||| ||colspan="4" |''Bas-Cornouaillais'' (Treboull), [[Hor Yezh (1983)|Hor Yezh (1983]]:76)
 
|}
 
|}
 +
 +
 +
* ''Ha ni '''ouie''' mont d'ober van da gas boued.''
 +
::: ''Bas-Cornouaillais'' (Le Juch), [[Hor Yezh (1983)|Hor Yezh (1983]]:5)
  
  
 
[[Category:articles|Categories]]
 
[[Category:articles|Categories]]

Version du 2 mai 2010 à 20:47

Le verbe gouzout, 'savoir', a un emploi d'auxiliaire qui se retrouve de dialecte en dialecte. Cet emploi rappelle l'emploi du verbe 'savoir' en français, cependant, il semble avoir une distribution plus large, non restreinte à la négation.


(1) N'oufe ket bezañ aet pell
NEG saurait NEG être allé loin
'Il ne saurait être loin.' dico Favereau (§'Gouzout')

morphologie

Favereau note la forme vannetaise fehe:

  • Ne fehe ket gober... 'Il ne saurait y avoir...'

sélection

L'auxiliaire 'gouzout' sélectionne une proposition infinitive.


(1) honnezh ouie tommañ kafe deomp.
celle.ci R savait chauffer café à.2PL
'Celle-ci nous chauffait du café.' Bas-Cornouaillais (Le Juch), Hor Yezh (1983:5)


(2) An dud a ouie dont tout da di Mémère neuze.
DET gens R savait venir tous à maison Mémère alors
'Les gens venaient alors tous chez Mémère.' Bas-Cornouaillais (Treboull), Hor Yezh (1983:75-76)


(3) Ha goude-se ar re-se ouie dont tout setu vie blag ken-ha-ken.
& après-ça DET ceux-ci savait venir tous voila était blague autant-&-autant
'Et après tous ceux-là venaient et on blaguait tant et tant.'
Bas-Cornouaillais (Treboull), Hor Yezh (1983:76)


  • Ha ni ouie mont d'ober van da gas boued.
Bas-Cornouaillais (Le Juch), Hor Yezh (1983:5)