Autorisation

De Arbres
Version du 16 novembre 2012 à 12:07 par M. Jouitteau (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : Navigation, rechercher

Dire qu'une tête syntaxique autorise un certain type de spécifieur ou de complément, c'est dire qu'il est grammatical que cette tête aie ce spécifieur ou ce complément.


Par exemple, une tête fléchie autorise un sujet nominatif en anglais ou en français, et un sujet au cas direct en breton. Dans ces langues, à chaque fois qu'il existe un élément fléchi dans la phrase, c'est aussi le cas qu'un sujet est licite.


Une tête nominale autorise un dépendant du nom au cas direct en breton, en chalcatongo mixtec, en hébreu et en arabe (structures d'état construit), mais pas en français ou en anglais.


Bibliographie

  • Radford, A. 1997. Syntax, a Minimalist introduction, Cambridge University Press.