Ar Floc'h (1985) : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
(portrait dialectal)
 
(13 révisions intermédiaires par un utilisateur sont masquées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
Ar Floc'h, Loeiz. 1985. ''Va zamm buhez'', Lesneven, Mouladurioù Hor Yezh.
+
* Ar Floc'h, Loeiz. 1985. ''Va zamm buhez'', Lesneven, Mouladurioù Hor Yezh.
  
  
Ligne 9 : Ligne 9 :
 
Selon la page wikipedia sur Bodilis (sans source extérieure), le texte fut d'abord édité en 1935.
 
Selon la page wikipedia sur Bodilis (sans source extérieure), le texte fut d'abord édité en 1935.
  
* 1937-1938. ''Va zam buez'', feuilleton dans ''An Oaled''.
+
* 1937-1938. ''Va zam buez'', feuilleton dans ''An Oaled'' ([http://mnesys-viewer.archives-finistere.fr/accounts/mnesys_cg29/datas/medias/collections/bibliotheque/presse/4MI067/FRAD029_4MI_067_1937_02_001_1937_02_106.pdf n° 60] et suivants).
  
 
::: utilisé comme corpus dans [[Urien (1989a)]].
 
::: utilisé comme corpus dans [[Urien (1989a)]].
Ligne 23 : Ligne 23 :
 
=== portrait dialectal ===
 
=== portrait dialectal ===
  
Ar Floc'h (1985) utilise ''[[eget]]'' dans les comparatives (p.7) et non ''[[evit]]'', parfois ''[[diouzh]]'' (''diouti hepken e komzin'') et parfois [[deus]] (''pemp munutenn bale deus ar bourk'', p.8).  
+
Ar Floc'h (1985) utilise ''[[eget]]'' dans les comparatives (p.7) et non ''[[evit]]'', parfois ''[[diouzh]]'' (''diouti hepken e komzin'') et parfois ''[[deus]]'' (''pemp munutenn bale deus ar bourk'', p.8).  
  
Il ne mute pas ''dont''.
+
 
 +
Il ne mute pas ''[[dont]]'' après un [[rannig]] ''a'' (*D>Z).
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
|(1)|| Antronoz an eured, `|| an daou bried ||a '''d'''euas ||da chom ||da Vodiliz…||||''Léon (Bodilis)'', [[Ar Floc'h (1985)| Ar Floc'h (1985]]:7)
+
|(2)|| Antronoz an eured, `|| an daou bried ||a '''d'''euas ||da chom ||da Vodiliz…||||''Léon (Bodilis)'', [[Ar Floc'h (1985)| Ar Floc'h (1985]]:7)
 
  |-
 
  |-
 
| || [[antronoz|lendemain]] [[art|le]] noce || [[art|le]] [[numéraux cardinaux|deux]]<sup>[[1]]</sup> époux || [[R]] [[dont|venir]] || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup>  [[chom|rester]] || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> Bodilis
 
| || [[antronoz|lendemain]] [[art|le]] noce || [[art|le]] [[numéraux cardinaux|deux]]<sup>[[1]]</sup> époux || [[R]] [[dont|venir]] || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup>  [[chom|rester]] || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> Bodilis
Ligne 34 : Ligne 35 :
 
|||colspan="4" | 'Le lendemain des noces, les deux époux déménagèrent à Bodilis...'  
 
|||colspan="4" | 'Le lendemain des noces, les deux époux déménagèrent à Bodilis...'  
 
|}
 
|}
 +
 +
 +
Il a des traits léonards nets, comme la forme ''yoa'' de la copule ''[[eo]]'', ou le [[possessif]] 1SG ''va''. Ses pronoms objets sont [[POP|proclitiques]].
 +
 +
 +
{| class="prettytable"
 +
|(3)|| Va c’henderv ha me || a yoa war gorf || hor rochedoù. ||||''Léon (Bodilis)'', [[Ar Floc'h (1985)| Ar Floc'h (1985]]:21)
 +
|-
 +
| || [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> [[kenderv|cousin]] [[&|et]] [[pfi|moi]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[COP|était]] [[war|sur]]<sup>[[1]]</sup> [[korf|corps]] || [[POSS|notre]] [[roched|chemise]].[[-où (PL.)|s]]
 +
|-
 +
|||colspan="4" |'Mon cousin et moi étions en chemise.'
 +
|}
 +
 +
 +
Ar Floc'h n'utilise pas ''[[Bez']]'', et ses [[ordres à verbe initial]] marquent un ''[[verum focus]]''.
 +
 +
 +
=== à ne pas confondre ===
 +
 +
Il ne s'agit pas de Yann ar Floc'h, qui est de Pleyben.
  
  
 
[[Category:références de corpus|Categories]]
 
[[Category:références de corpus|Categories]]

Version actuelle en date du 3 décembre 2019 à 12:50

  • Ar Floc'h, Loeiz. 1985. Va zamm buhez, Lesneven, Mouladurioù Hor Yezh.


Léon (Bodilis)


histoire éditoriale

Selon la page wikipedia sur Bodilis (sans source extérieure), le texte fut d'abord édité en 1935.

  • 1937-1938. Va zam buez, feuilleton dans An Oaled (n° 60 et suivants).
utilisé comme corpus dans Urien (1989a).
  • édition par Hor Yezh.
  • édition Mouladurioù Hor Yezh à Lesneven.
 Introduction de P. Denez à l’édition de 1985.
 "kalz klokoc’h eo eta an embannadur-mañ eget an hini bet graet gant Hor Yezh e 1982." 


portrait dialectal

Ar Floc'h (1985) utilise eget dans les comparatives (p.7) et non evit, parfois diouzh (diouti hepken e komzin) et parfois deus (pemp munutenn bale deus ar bourk, p.8).


Il ne mute pas dont après un rannig a (*D>Z).

(2) Antronoz an eured, ` an daou bried a deuas da chom da Vodiliz… Léon (Bodilis), Ar Floc'h (1985:7)
lendemain le noce le deux1 époux R venir à1 rester à1 Bodilis
'Le lendemain des noces, les deux époux déménagèrent à Bodilis...'


Il a des traits léonards nets, comme la forme yoa de la copule eo, ou le possessif 1SG va. Ses pronoms objets sont proclitiques.


(3) Va c’henderv ha me a yoa war gorf hor rochedoù. Léon (Bodilis), Ar Floc'h (1985:21)
mon2 cousin et moi R1 était sur1 corps notre chemise.s
'Mon cousin et moi étions en chemise.'


Ar Floc'h n'utilise pas Bez', et ses ordres à verbe initial marquent un verum focus.


à ne pas confondre

Il ne s'agit pas de Yann ar Floc'h, qui est de Pleyben.