Antécédent

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Un antécédent de manière générale est un élément qui en précède un autre.

En breton, on peut dire ainsi dans ce sens général de précédence que la forme du rannig dépend de son antécédent: les formes a ou e du rannig sont réalisées suivant l'élément qui le précède.


Le terme d' antécédent a des usages techniques plus précis.


On dit d'une relative que sa tête est son antécédent. Le groupe relativisé est donc l'antécédent de la relative.

En (1), l'antécédent de la relative est le nom indéfini unan.


(1) A-hont a zo [ DP unan [ hag ez eus evel ur vantell dreistañ ]] .
là-bas R y.a un que y.a comme un manteau par.dessus.lui
'Là-bas il y a une personne qui porte comme un manteau.' Trégorrois, Gros (1984:157)


Dans le cadre du liage, l' antécédent désigne l'expression référentielle avec laquelle co-réfère une anaphore, pronominale ou d'autre sorte.

En (2), traoù druz est l' antécédent du pronom objet proclitique pluriel o.


(2) Traoù druz 'vez laret getoñ, mes heñv ouia o gwiskiñ.
choses gras est dit avec.lui mais lui sait les habiller
'Il en raconte des grasses, des vertes, mais il sait les habiller, les présenter.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:59)


Terminologie

Kervella (1947:§806) utilise le terme ger di-araok.


Bibliographie

  • Radford, A. 1997. Syntax, a Minimalist introduction, Cambridge University Press.