Anavezout

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le verbe anavezout signifie 'connaître'.


(1) Anavezet mat em eus Yann ar Floc'h.
connu bien R.1SG ai Yann ar Floc'h
'J'ai bien connu Yann ar Floc'h.' Cornouaillais (Pleyben), ar Go (1950:6).


Morphologie

dérivation

Le préfixe di- obtient l'adjectif dianavezet, 'inconnu.e'.


(3) Eñ an hini a rede war-lerc’h ur plac’h yaouank dianav.
lui le celui R courait après un fille jeune in.connu
'C'est lui qui courait après une jeune fille inconnue.' Standard, Drezen (1990:45)


variation dialectale

(2) anawa mat ar vwes nɛ͂n zi ʃom akosti
Me 'anava mat ar vaouez an hani 'zo ' chom a-kostez.
moi connait bien le 1femme le hini est à rester à-côté
'Je connais bien la femme qui habite à côté.', Bas-vannetais, Nicolas (2005:48)


(3) /məmbwa čed ana:ẃed ən /
moi.avais pas connu P.lui
'Je ne l'avais pas connu. Groix, Ternes (1970:309)


(4) Ar re a zo a-skoeañs genin n'o anavan ket nag int naket ne ouiont ket piv on.

'Je ne connais pas ceux qui sont à touche-touche avec moi, et eux ne savent pas non plus qui je suis.'
Vannetais, Herrieu (1994:91)


(5) N'em-eus ket an'vet gwasoh lorgenn morse ! L'Hôpital-Camfrout, Le Gall (1957:'lorgenn')
ne1'1SG-a pas connu pire paresseux jamais
'Je n'ai jamais rencontré quelqu'un avec un tel poil dans la main!'

Sémantique

en passif impersonnel

Anavezout a le sens du français 'connaître', mais a cependant un sens plus large dans les tournures de passif impersonnel.


(1) Contexte: Le ministre est arrivé en retard pour la conférence de presse...
Anavezet e oa en doa evet.
connu R était 3SGM avait bu
'On voyait qu’il était saoul.' Lesneven/Kerlouan, Y. M. (04/2016)


'connaître une notion abstraite'

Le verbe anavezout est compatible avec des notions abstraites, au moins dans quelques dialectes.


(1) Anet eo ec'h anavezez ar vicher.
évident est R connais le<up>1</sup> métier
'On voit que tu connais le métier.' Lesneven/Kerlouan, A. M. (04/2016)


(2) ... o fedenn trema an hani he deus anavezet hi ivez an holl glac'har...
... leur2 prière vers le N 3SGF a connu elle aussi le tout chagrin
'...leur prière vers celle qui a connu, elle aussi, la grande affliction... Vannetais, Ar Meliner (2009:108)


Cependant, il y est alors souvent en compétition avec le verbe gouzout, répandu.

compétition avec gouzout

Le verbe anavezout est compatible avec des notions abstraites, au moins dans quelques dialectes (1). Cependant, il est alors en compétition avec le verbe gouzout, répandu. Pour l'expression 'connaître une langue, ou connaitre la vérité, le verbe gouzout, 'savoir', est utilisé.


(2) Gallek mad a ouient tout ivé, pétra benac ma né ouient ket scriva na lenn.
français bon R savaient tous aussi quoi quelconque que ne savaient pas écrire ni lire
'Ils connaissaient tous bien le français bien qu'ils ne sussent ni lire ni écrire.' Léon (Lesneven), Burel (2012:40)


(3) [ fot ke la:ɤ gɛjəɤ kaɤ gud ɤã aɤ veɤjõnə ]
faut pas dire mensonges car savoir fais le1 vérité
'Ne di(te)s pas de mensonges car je connais la vérité.'
'Do not say lies since I know the truth' Breton central, (Wmffre 1998:56)


(4) Ha dizifenn, pa n’ouzez ket ar pep retañ.
et sans-défense comme ne sais pas le chaque obligé.le.plus
'Et sans défense, puisque tu ne connais pas le minimum/l'indispensable.' Standard, Drezen (1990:42)


Au passif cependant, où le verbe gouzout est malaisé, anavezout réapparaît.


(5) Kement hent, kement gwenojenn, kement korn a zo er vro a zo anavezet gantañ.
chaque chemin chaque riboulle chaque coin R y.a dans.le pays R est connu par.lui
'Il connait chaque chemin, chaque riboulle, chaque coin du pays.'
Standard, Description "Red an Amzer" de Ur Skragn en Uhelgoad [02/05/2010].

compatibilité avec le passé surcomposé

De façon surprenante, comme en français de Basse-Bretagne, le verbe 'connaître' est compatible avec un passé surcomposé.


(3) N'e-teus ket bet anavezet Mark?
ne R-2SG.a pas été connu Mark
'N'as-tu pas connu Mark?' Trégorrois, Gros (1970:29)

à ne pas confondre

's'y connaitre'

(1) An êr az-peus da houzoud ar vicher, 'mezaon!
le air R.2SG-a de1 savoir le1 métier !
'Mais c'est que tu t'y connais!' Léonard (Cléder), Seite (1998:13)