Alies

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Alies est un adverbe qui signifie 'souvent'.


(1) Me m'eus paseet alies du-se met n'on ket kap mui da vont.
moi 1SG a passé souvent chez eux/là-bas mais ne suis pas capable plus de1 aller
'Je suis souvent passée chez elle, mais je ne peux plus.'
Bas-Cornouaillais (Tréboul), Hor Yezh (1983:72)


Morphologie

Alies 'est composé de la préposition a suivie de lies, 'beaucoup'. Selon le trégorrois Gros (1989:'aliez') dans les années 60, lies n'est plus employé isolément. On en trouve cependant des occurrences dans la vallée du Scorff cinquante ans après (Ar Borgn 2011).


(1) Gober a ra pleg-kein lies.
faire R fait plie-dos souvent
'Il courbe souvent l'échine.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:38)


modification

L'adverbe alies peut être intensifié par l'adjectif proclitique gwall-, et atténué par le préfixe peuz-.

(2) Brene ket gwall alies onenn anezhañ.
(ne1) achetait pas très souvent frêne P.lui
'Il n'achetait pas de frêne très souvent.' Cornouaille, (Douarnenez), Hor Yezh (1983:17)


(3) peuzaliez
presque.souvent
'assez souvent' Merser (2009)


On le trouve aussi avec le comparatif de supériorité ou un diminutif.

(4) Ha liesoc'h evit ar sul, ni 'garga lan ar vuzul.
et souvent.plus que le dimanche nous (R) charge plein le mesure
'Et plus souvent encore que le dimanche, nous chargeons mesure pleine.' Ploue, Le Scorff, Ar Borgn (2011:17)


(5) Aliezig e oa bet souezhet ...
souvent-DIM R était été étonné
'Il avait été assez souvent surpris...' Beyer (2009:15)

Sémantique

aspect verbal associé

De par sa sémantique propre, l'adverbe alies, 'souvent', est prototypiquement associé à la forme d'habitude du verbe bezañ, 'être'.


(3) Alies e vez graet hemañ gant kig yar, met graet e c'hell bezañ ivez gant pesked...
souvent R est fait celui.ci avec viande poulet mais fait R peut être aussi avec poissons
'On le fait souvent avec du poulet, mais on peut aussi le faire avec du poisson.'
Cornouaille/bordure Léon (Dirinon), Kervella (1985:120)

Syntaxe

pas de cliticisation sur les infinitifs antéposés

L'adverbe alies est un adverbe modificateur de phrase. Comme tel, il ne peut pas apparaître cliticisé à un verbe infinitif antéposé.


(4) [ Kompren (* alies) ] a ran (alies) tout an traoù a larit.
comprendre souvent R fais souvent tout le choses R dites
'Je comprends souvent tout ce que vous dites.' [D.L] Quimperlé, [H.G] Scaer, [S.B] Callac


(5) [ Kompren (* alies) ] a ran an traoù a lavarez.
comprendre souvent R fais le choses R1 dis
'Je comprends (souvent) ce que tu dis.' Lesneven/Kerlouan, A. M. (04/2016)

distribution

en périphérie gauche

On peut trouver alies en focus initial de phrase. Alies peut aussi interrompre des ordres à sujet préverbal.


(5) Ar gaozerien vrao alïez a vez kanaillez.
le1 parl.eurs1 beau souvent R est canaille
'Les beaux parleurs sont souvent des canailles.' Trégorrois, Gros (1984:531)


Cependant, il ne peut pas précéder un temps analytique.


(12) (* Alies) Kompren a ran (alies) an traoù a lavarez.
souvent comprendre R fais souvent le choses R1 dis
'Je comprends souvent ce que tu dis.' Lesneven/Kerlouan, A. M. (04/2016)


dans le champ du milieu

On trouve alies facilement en bord droit de groupe verbal ou de phrase, mais pas plus haut dans le champ du milieu.


(5) ... dihet e veze alies gant ar verr-alan.
...souffrant R était souvent avec le1 court-souffle
'... il souffrait souvent d'asthme.' Cornouaillais (Pleyben), ar Go (1950:7)


(6) N'ouzon ket hag abred ez a alies da gousket.
ne'sais pas si tôt R va souvent pour1 dormir
'Je ne sais pas si il allait souvent se coucher tôt.'
Lesneven/Kerlouan, A. M. (04/2016b)


En (7), le locuteur accepte aliesoc'h au dessus du sujet comme agrammatical, mais le juge malheureux, lui préférant la position finale.


(7) Kontant e vichen ma (* aliesoc'h e) kanfe (# aliesoc'h) Yann (aliesoc'h).
content R4 serais si4 souvent.plus R4 chanterait souvent.plus Yann souvent.plus
'Je serais content si Yann chantait plus souvent.'
Lesneven/Kerlouan, A. M. (04/2016b)


Favereau (1997:§548) propose que les adverbes comme biken, biskoazh, gwech ebet, morse, 'jamais' et alies, 'souvent', atav, bepred, dalc'hmat, 'toujours', c'hoazh, dija, 'encore' ne peuvent pas apparaître entre l'auxiliaire et le participe (dans le champ du milieu).


(8) Amañ e vez laeret alies veloioù.
ici R est volé souvent vélos
'Ici, on vole souvent des vélos.' Lesneven/Kerlouan, Y. M. (04/2016)

avant ou après le prédicat

(1) Ne vez ket alies divew anezhañ.
ne est pas souvent -saoul P.lui
'Il est ivre la plupart du temps.'(Il n'est pas souvent sobre) Haut-cornouaillais (Riec), Bouzeg (1986:I)