Alan, anal

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le nom alan ou anal dénote 'l'haleine, le souffle'.


(1) Debrit bara louet ha c'hwi 'po 'n anal hir.
mangez pain moisi et vous aurez le haleine long
'Mangez du pain moisi et vous aurez du souffle.' Riec, Bouzeg (1986:I)


Morphologie

variation dialectale

La distribution des formes de métathèse anal et alan forme deux blocs, Nord et Sud. Les variations de alan sont données en léonard et trégorrois, et les variations sur anal sont données en cornouaillais et vannetais.

Le Nord Cornouaille maritime emprunte à la forme du Nord.


(2) ... dihet e veze alies gant ar verr-alan.
...souffrant R était souvent avec le1 court-souffle
'... il souffrait souvent d'asthme.' Cornouaillais (Pleyben), ar Go (1950:7)


composition

Le mot composé berr-anal, littéralemment 'souffle court', dénote 'l'asthme'.


(3) Ar berranal a zo get Yann.
le court-souffle R est avec Yann
'Yann est essouflé.' (d’avoir fait un effort physique important) Haut-vannetais, Louis (2015:113)


(4) Hag emañ ar berr-alan gantañ hag an hik. Trégorrois, Gros (2014:'alan')
et est le court-souffle avec.lui et le hoquet
'Il est hors d'haleine (ou il a de l'asthme) et il a le hoquet.'


Sémantique

répartition dialectale

La carte 2 de l'ALBB montre que les différentes formes pour la traduction du nom haleine est alan ou anal sur tout le territoire parlant. Le nom c'hwezh n'est donné nulle part. Il apparaît dans le sens de souffle lorsqu'il est préfixé de tar-, tre-, ou dériver en verbe c'hwezhiñ 'souffler'.

(5) tarc'hwezh, trec'hwezh 'dyspnée, manque de souffle'

tarc'hwezhiñ, trec'hwezhiñ 'manquer de souffle', Favereau (1993)