Agent

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le rôle d'agent est le rôle thématique d'un argument dont le référent est l'instigateur de l'action dénotée par le prédicat. Le rôle d'agent peut, ou pas, coïncider avec la cause de l'action.


(1) Elle fait des crêpes aux myrtilles.

La classe a été frappée en premier par la grippe.
Il chante ses louanges sans cesse.
J'ai fait prendre des mesures.


Morphologie

suffixes agentifs

La morphologie rend disponible des suffixes d'agent, comme -eg dans ezhommeg, 'nécessiteux' (Chalm (2008:W-215)

Ces suffixes peuvent être exocentriques, et obtenir des noms d'agent à partir d'autres catégories comme -ad / -iad, qui dérive des racines verbales (tremeniad, 'passant' Trépos 2001:77).

Il existe aussi en breton un morphème zéro, un suffixe agentif qui n'est pas prononcé. La nominalisation du participe passé an daonet, 'le damné', obtient sémantiquement un nom d'agent.

Au pluriel cependant, c'est un pluriel de nom d'agent en -idi qui apparaît (an daonidi, 'les damnés' Vallée 1980:XX).

Syntaxe

l'agent du passif

Au mode passif, l'agent apparaît à l'intérieur d'un constituant optionnel, qui est toujours introduit par une préposition.


(2) Lakaet on bet diaes geti.
mis suis été difficile avec.elle
'J'ai été mis en difficulté avec [par] elle, elle m'a contrarié.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:27)


En breton standard, le complément d'agent est introduit par gant. Ce n'est pas la seule option possible (contra Kervella 1995:§211).

On trouve aussi des compléments d'agent introduits par da en vannetais et dans la vallée du Scorff, ou dre en vannetais.


(3) Lonket eo bet dezhoñ penn-da-benn!
avalé est été à.lui intégralement
'Il l'a bu d'un bout à l'autre, i.e. intégralement.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:66)

Terminologie

Le terme anglais pour 'agent' est agent.

En breton, Kervella (1995:§211) utilise renadenn oberour pour 'complément d'agent'. On trouve aussi graer.