Adverbes temporels

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Les adverbes temporels apportent de l'information d'ordre temporel.


 abaoe 'depuis', etretant 'entretemps', abred 'tôt', diwezhat 'tard', a-raok, kent 'avant', bremañ 'maintenant', bremaïk, dabort 'bientôt', diagent 'précédemment', e-berr, emberr, 'bientôt, tantôt, ce soir', kentizh 'aussitôt', goude 'après', diouzhtu, raktal 'tout de suite', neuze 'alors', dija 'déjà', atav, dalc'hmat, bepred, 'toujours', kammed, james, 'jamais', fenoz 'ce soir (à venir)', gwechall 'jadis', henoazh 'ce soir (à présent)', hiziv 'aujourd'hui', dec'h 'hier', warc'hoazh 'demain', gintaou 'ce matin', antronoz 'le lendemain', warlene 'l'an passé',  gwerso 'il y a longtemps', ergentaou 'tantôt', hepdale, tuchant 'tout à l'heure', supresamiz 'de toute urgence' ...


Syntaxe

Selon Favereau (1997:§238), les adverbes de lieu précèdent les adverbes de temps dans la phrase. Il cite gwech ebet par rapport à di, eno 'y'.


Sémantique

déicticité et anaphoricité

Certains adverbes temporels sont déictiques, c'est-à-dire qu'ils sont calculés à partir du temps de l'énonciation de la phrase par le locuteur (bremañ 'maintenant', dec'h 'hier', warc'hoazh 'demain', warlene 'l'année dernière'...).

D'autres sont anaphoriques car il sont calculés à partir d'autres éléments linguistique (abaoe 'depuis', etretant 'entretemps', antronoz 'le lendemain'...).


subjectivité

Certains adverbes temporels sont aussi évaluatifs, comme dija 'déjà'. C'est le cas, dans une moindre mesure, des adverbes qui se calculent relativement à un cadre culturel comme la journée (abred 'tôt', diwezhat 'tard'...).


totalisants

Certains sont totalisants. Ce sont les adverbes comme atav, dalc'hmat, bepred 'toujours' et kammed, james, biken, biskoazh 'jamais'.


A ne pas confondre

Les adverbes comme a-greiz-tout 'soudain' ne sont pas temporels mais aspectuels.