A-zioc'h

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

A-zioc'h, comme a-us, est une préposition spatiale qui signifie 'plus haut que', 'au dessus de'.


(1) A-zioh ar bourk ez eus eun tamm menez. Léon (Plouzane), Briant-Cadiou (1998:21)
au.dessus le bourg R+C est un morceau mont
'Au-dessus du bourg il y a un petit mont.'


Morphologie

composition

La première partie de la préposition complexe est la préposition a11 qui induit une lénition sur le second élément. Celui-ci, cependant, n'a pas la sémantique de dioc'h l'allomorphe de diouzh.


accentuation

Les prépositions formées de deux prépositions différentes comme a-raok sont accentuées sur la dernière syllabe, et ce, même dans les dialectes où l'accentuation canonique est sur l'avant-dernière syllabe. (Léon (Cleder), Fave 1998:116).


(2) a-RAOG, war-LEC'H, a-UZ, a-ZIOH, war-BOUEZ, eVID...


a-zioc'h, a-zioc'h da

L'objet peut être direct quand son objet est un groupe nominal.


(3) ... adarre e tremenas traou a-zioh va fenn. Léon (Plouzane), Briant-Cadiou (1998:198)
encore R4 passa choses P1 dessus mon2 tête
'Des choses passèrent de nouveau au-dessus de ma tête.'


(4) a-zioc'h ho penn hac a is ho treid
P1 dessus votre3 tête et dessous votre3 pieds
Au dessus de votre tête et au dessous de vos pieds', De Rostrenen (1732:'dessus')


On trouve aussi la préposition suivie de da avec un pronom incorporé.


(4) a zioc'h din(-me)
P1 à.moi
'Au dessus de moi' De Rostrenen (1732:'moi')


(5) qement tra a zo a zioc'h deomp
tout chose R1 est dessus de.nous
'tout ce qui nous est supérieur' De Rostrenen (1732:'supérieur')

pas d'incorporation

Cette préposition n'a pas de paradigme d'incorporation de l'objet. La préposition da y supplée.

Syntaxe

adverbe

Sans argument réalisé, a-zioc'h réalise un adverbe de location.


(6) Sellit a zioc'h hac a is.
regardez P1 dessus et dessous
'Regardez par dessus et par dessous', De Rostrenen (1732:'dessus')


Bibliographie

  • Ledunois, J. P. 2002. La Préposition Conjuguée en breton, thèse, Skol-Veur Roazhon, Atelier National de Reproduction des Thèses. (p. 251)