A-us : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
(variation dialectale)
 
(3 révisions intermédiaires par un utilisateur sont masquées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
La préposition spatiale ''a-us (da)'' signifie 'au-dessus (de)'.
+
La préposition spatiale ''a-us'', comme ''[[a-zioc'h]]'', signifie 'au-dessus'.
 +
 
  
 
== Morphologie ==
 
== Morphologie ==
 +
 +
=== racine ===
 +
 +
[[de Rostrenen (1732)|De Rostrenen (1732]]:'regarder') donne aussi la forme ''a hus''.
 +
 +
 +
=== accentuation ===
  
 
Les prépositions formées de deux prépositions différentes comme ''a-raok'' sont accentuées sur la dernière syllabe, et ce, même dans les dialectes où l'accentuation canonique est sur l'avant dernière syllabe. (''Léon (Cleder)'', [[Fave (1998)|Fave 1998]]:116).
 
Les prépositions formées de deux prépositions différentes comme ''a-raok'' sont accentuées sur la dernière syllabe, et ce, même dans les dialectes où l'accentuation canonique est sur l'avant dernière syllabe. (''Léon (Cleder)'', [[Fave (1998)|Fave 1998]]:116).
Ligne 9 : Ligne 17 :
  
  
== Syntaxe ==
+
=== pas d'incorporation ===
  
=== variation dialectale ===
+
On trouve avec ''a-us'' des objets directs, mais aussi des pronoms amenés par la préposition ''[[da]]''.
 +
 
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
| (1) ||qement tra ||a zo || '''a huz deomp'''
 +
|-
 +
||| [[kement|tout]] chose || [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[zo|est]] || dessus [[da|de]].[[pronom incorporé|nous]]
 +
|-
 +
|||colspan="4" | 'tout ce qui nous est supérieur'|||||| [[de Rostrenen (1732)|De Rostrenen (1732]]:'supérieur')
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
==== variation dialectale ====
  
 
[[Goyat (2012)|Goyat (2012]]:255) montre à Plozevet un paradigme déployé à partir du [[possessif]] (<font color=green> /be zo
 
[[Goyat (2012)|Goyat (2012]]:255) montre à Plozevet un paradigme déployé à partir du [[possessif]] (<font color=green> /be zo
 
ˌtyt ʃom nu 'ø:h/</font color=green>, ''Bez’ zo tud o chom en ho uh?'', 'Y-a-t-il des gens qui habitent au-dessus de vous?').
 
ˌtyt ʃom nu 'ø:h/</font color=green>, ''Bez’ zo tud o chom en ho uh?'', 'Y-a-t-il des gens qui habitent au-dessus de vous?').
 +
  
 
== Bibliographie ==
 
== Bibliographie ==

Version actuelle en date du 17 septembre 2017 à 18:27

La préposition spatiale a-us, comme a-zioc'h, signifie 'au-dessus'.


Morphologie

racine

De Rostrenen (1732:'regarder') donne aussi la forme a hus.


accentuation

Les prépositions formées de deux prépositions différentes comme a-raok sont accentuées sur la dernière syllabe, et ce, même dans les dialectes où l'accentuation canonique est sur l'avant dernière syllabe. (Léon (Cleder), Fave 1998:116).


(2) a-RAOG, war-LEC'H, a-UZ, a-ZIOH, war-BOUEZ, eVID...


pas d'incorporation

On trouve avec a-us des objets directs, mais aussi des pronoms amenés par la préposition da.


(1) qement tra a zo a huz deomp
tout chose R1 est dessus de.nous
'tout ce qui nous est supérieur' De Rostrenen (1732:'supérieur')


variation dialectale

Goyat (2012:255) montre à Plozevet un paradigme déployé à partir du possessif ( /be zo ˌtyt ʃom nu 'ø:h/, Bez’ zo tud o chom en ho uh?, 'Y-a-t-il des gens qui habitent au-dessus de vous?').


Bibliographie

  • Ledunois, J. P. 2002. La Préposition Conjuguée en breton, thèse, Skol-Veur Roazhon, Atelier National de Reproduction des Thèses. (p. 250)