A-dra-sur : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
Ligne 20 : Ligne 20 :
 
| || [[dav|obligé]] [[eo|est]] manger,||  à-chose-sur || nourri [[R]] [[rankout|doit]] || [[art|le]] corps [[bezañ|être]]  
 
| || [[dav|obligé]] [[eo|est]] manger,||  à-chose-sur || nourri [[R]] [[rankout|doit]] || [[art|le]] corps [[bezañ|être]]  
 
|-
 
|-
|||colspan="4" | 'Il faut manger, bien sur, le corps doit être nourri.'|||| ||||||||''standard'', [[Drezen (1990)|Drezen (1990]]:70)
+
|||colspan="4" | 'Il faut manger, bien sur, le corps doit être nourri.'|||| ||||||||''Standard'', [[Drezen (1990)|Drezen (1990]]:70)
 
|}
 
|}
  

Version du 27 septembre 2012 à 19:57

A-dra-sur est un adverbe complexe qui signifie 'bien sur, pour sur'.


(1) A-dra-zur n'eo ket braoaad ar horn-bro eo a zo bet greet.
à-chose-sur ne est pas embellir le coin-pays est R est été fait (embellir le coin-pays)
'Pour sur, ça n'a pas embelli le coin.'
(litt: c'est pas embellir le coin que c'est qui a été fait')
Léon (Kleder), Seite (1998:135)


(2) Dav eo debriñ, a-dra-sur; maget e rank ar c’horf bezañ.
obligé est manger, à-chose-sur nourri R doit le corps être
'Il faut manger, bien sur, le corps doit être nourri.' Standard, Drezen (1990:70)