A-benn

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

A-benn est une préposition dont le sens varie suivant les dialectes. C'est aussi un complémenteur introduisant une circonstancielle de temps.


(1) Arru oa toud an dud livet-fall a-benn ma oa fin d'an traou.
arrivé était tous le gens peint-mauvais quand que était fin de'le choses
'Tout le monde avait mauvaise mine (était pâle de froid) pour la fin de la fête.' Gros (1970b:§'liva')


Préposition

antécédence temporelle

'avant, d'ici'

(1) Mat ! m'en tou, a rankan kaout eur gwaz a-benn miz Du kenta.
bien moi'le jure R1 dois avoir un mari avant mois novembre premier
'Bien! pour sur, je dois avoir un mari d'ici le premier novembre.'
Léon (Bodilis), Ar Floc'h (1922:347)


C'est pour cette lecture, que l'on trouve dans a-benn pegoulz ?, 'pour quand?', a-benn dilun, 'pour mardi', que Kerrain (2001) note que la traduction du français pour n'est pas systématiquement evit.


a-benn ma, 'd'ici que, avant que'

En trégorrois, on trouve a-benn marquant l'antériorité temporelle ('avant').


(2) A-benn ma'z aje kuit e vijed a-unan gantañ.
avant que'z irait parti R4 fut.IMP de-un avec.lui
'Avant qu'il ne partît, on était d'accord avec lui.' Trégorrois, Gros (1984:189)

a-benn neuze, 'd'ici là'

(2) A-benn neuze e vint debret toud.
d'ici alors R seront mangé tous
'D'ici là ils seront tous mangés.' Trégorrois, Gros (1984:312)


a-benn, 'avant de' (but)

Le sens de but ou de finalité de a-benn est mentionné par Favereau (1993), et signalé à Loqueffret par Solliec (2015). Cependant, a-benn n'est pas utilisable dans tous les environnements où l'autre préposition de but evit le serait, ou pour, afin de en français (Gourmelon 2014:5).

A-benn semble précisément restreint dans son usage par le sens d'antériorité temporelle qu'il a par ailleurs (a-benn, 'avant'). A-benn sélectionne deux prédicats, et ordonne le temps du prédicat 1 comme antérieur au temps du prédicat 2. Le sens de but n'est alors qu'une figure de style qui confond l'antériorité temporelle et la cause.


--------[ prédicat ]1---[ prédicat ]2------->


C'est fondamentalement le même usage et la même restriction que dans le français avant de (avant de comprendre, 'faut s'accrocher!).


(1) Pell e oa bet é plego ha displego a-benn dont er-maez deus ar park.
long R était été à braquer et contrebraquer avant de venir dehors de le parc
'Il est resté longtemps à braquer contrebraquer avant de sortir du champ.'
(et il est sorti!) Gourmelon (2014:6)


(2) Aet e oamp pemp pe c'hwec'h gwech betek e di a-benn gwelet anezhañ.
allé R étions cinq ou six fois jusqu'à son1 maison avant de voir P.lui
'Nous étions passés cinq ou six fois chez lui avant de le voir.'
(et nous l'avons vu!) Gourmelon (2014:6)


Gourmelon (2014:5) propose que la règle pour a-benn que "le résultat du but doit être vu, remarqué, entendu...". Cette formulation est contredite par les cas de lecture générique, qui sont disponibles, comme dans l'usage de avant de en français. La phrase reste grammaticale même si l'évènement ne se produit pas, que le locuteur en soit témoin ou pas.


(3) gwirioù a vez da baeañ a-benn tennañ splet eus un hêrezh bennak. Standard, Menard & Kadored (2001:'mortuaj')
droits R est à payer pour tirer action de un héritage quelconque
'les droits qu'il faut payer avant d'hériter'


(4) Evelkent, a-benn laza eun den e vez red beza kriz. Trégorrois, Gros (1970:133)
tout.de.même pour tuer un homme R est obligé être cruel
'Tout de même, pour tuer un homme, il faut être cruel.'
(avant de tuer un homme...)


coïncidence temporelle

a-benn neuze, 'à ce moment là'

(3) A-benn neuze e oa ar sorohell warni.
quand alors R est le râle sur.elle
'A ce moment là, le râle était déjà sur elle (elle râlait).' Trégorrois, Gros (1996:258)


(4) Mat eo evit benn disadorn, be meus kod antre ar savadur.
bon est pour à samedi expl ai code entrée le bâtiment
'C'est bon pour samedi, j'ai le code d'entrée de l'immeuble.' Scaër/Bannalec, H. Gaudart (03/2017)

'tout de suite'

Dans le pays vannetais, a-benn est utilisé dans le sens de 'tout de suite', comme illustré dans la carte 171 de l'ALBB, pour la traduction de '(Venez) tout de suite'.


(6) Pa vé laket gouil é leah, é dro a-benn.
quand est mis ferment dans lait R tourne tout.de.suite
'Quand on met du ferment dans le lait, ça tourne tout de suite.'
Vannetais (Plaudren), Quéré (2011:121)


(7) Ne reka ket c'hoazh arru a-bennik...
ne doit pas encore arriver tout.de.suite.DIM
'Il ne doit pas arriver tout de suite...' Vannetais, Ar Meliner (2009:33)


(8) Fourlichou, hi ivez, a spias a-benn-kaer Leich.
Fourlichou elle aussi R1 aperçut tout.de.suite-très Leich
'Fourlichou, elle aussi, aperçut tout de suite Leich.' Vannetais, Ar Meliner (2009:35)


(9) e beñ ‘pehe bet droug-bouzelloù a-benn.
2 aurait eu mal-boyaux tout.de.suite
'Eh bien tu aurais aussitôt eu mal au ventre.' Haut-vannetais (JMh), Louis (2015:249)

coïncidence spatiale

a-benn da, 'face à'

Quand la préposition a-benn signifie 'face à' (comme ez-eeun, a-dal), elle s'utilise toujours avec la préposition da (Kervella 1995:§586).


(x) a-benn d'an avel.

'face au vent'

Complémenteur des circonstancielles de temps

Les circonstancielles de temps peuvent être introduites par a-benn, a-benn ma, ou alternativement par le complémenteur pa.


a-benn, 'quand'

répartition dialectale

Les propositions subordonnées circonstancielles de temps peuvent être introduites par le complémenteur a-benn.


(1) Benn eo kouet hè barz.
quand est tombé 3PL dedans
'Quand ils sont tombés dedans.' Breton de Saint Yvi, German (2007:174)


(2) Ben 'glever soniñ kreizteiz ma poent d'an nen mont d'ar gêr.
quand R1 entend.IMP sonner midi est temps pour IMP aller à le maison
'Quand on entend sonner midi, il est temps de rentrer à la maison.'
Mona Bouzeg, Riec, c.p. (02/2012)


(3) Benn po droug kein, ' vo dav deoc'h chom ho kourvo.
quand auras mal dos sera obligé à.vous rester votre allongé
'Quand vous aurez mal au dos, vous devrez rester allongé.' Haut-cornouaillais (Riec), Bouzeg (1986:29)


(4) Berr an traoù g'ur bochad tiadoù 'benn tosta fin ar miz.
court le choses avec'un masse maisonnées quand approche fin le mois
'Beaucoup de familles manquent d'argent dès qu'approche la fin du mois.'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:81)


ordre des mots

Le verbe tensé semble strictement devoir suivre a-benn.


(1) Farsusoc'h ' vez 'benn teu Yann d'ar fest.
drôle.plus (R) est quand (R) vient Yann à'le fête
'C'est plus drôle quand Yann vient à la fête.'
Scaër/Bannalec, H. Gaudart (04/2016b)


Il n'est pas possible de faire intervenir un sujet, un syntagme prépositionnel de destination, ou un infinitif de conjugaison analytique.

(2) * Farsusoc'h ' vez 'benn Yann teu d'ar fest.

* Farsusoc'h ' vez 'benn d'ar fest teu Yann.
* Farsusoc'h ' vez 'benn dont a ra Yann d'ar fest., Scaër/Bannalec, H. Gaudart (04/2016b)

a-benn ma, 'quand'

Lorsqu'un complémenteur est sélectionné par a-benn, c'est le complémenteur ma.


répartition dialectale

(1) Al labourer douar, a-benn ma vez hanter-kant vloaz, a vez friket e gorf gand al labour.
le travailleur terre, quand que est moitié-cent année R est brisé son corps avec le travail
'Le cultivateur, quand il arrive à cinquante ans, a le corps brisé par le travail.'
Trégorrois, Gros (1984:53).


(2) A-benn ma'z-po joget an tamm bara-ze e chomi div eur ez kourvez.
quand que4 2SG-aura froissé le morceau pain-ci R4 resteras deux heure dans.ton3 allongé
'Quand tu auras mangé ce morceau de pain là, tu pourras rester deux heures couché.'
Trégorrois, Gros (1989:'joga')

Expressions

dont a-benn da

La préposition complexe a-benn apparaît dans l'expression dont a-benn da: 'réussir à'. L'argument sélectionné est alors un verbe infinitif.


(1) [mə zo ˈdɛd a bɛn da ˈgõpʁən ˈnaɔ̯̃ a ˈpoʃə nø ʃə ˈkoːs tijõ ˌnõ]
Me zo deuet a-benn da gompren anezhañ a-bosubl n'en deus ket kaozeet ouzhin anezhañ.
moi est venu à.bout de1 comprendre P.lui même.si ne' R.3SG a pas parlé à.moi P.lui
'J'ai réussi à le comprendre quand bien même il ne m'a pas parlé.'
Moëlan, Cheveau & Kersulec (2012-évolutif:Moëlan,'a-bosubl')


dont a-benn a/eus

La préposition complexe a-benn apparaît dans l'expression dont a-benn eus/a: 'venir à bout de'.


(3) Ne oa deuet netra na den a-benn anezhañ.
ne était venu rien ni personne à-bout P.lui
'(Ni) Rien ni personne n'en était venu à bout.' Standard, Menard & Kadored (2001:§'netra')


mont a-benn

Mont a-benn da ub. signifie 'affronter qq.':


(4) An hini a yaje a-benn dezañ e hallfes lavared hardiz e oa maro.
le celui R1 irait à.tête à.lui R4 pourrais dire sans.crainte R était mort
'Celui qui l'aurait affronté, tu pourrais dire sans crainte qu'il était (qu'il serait) mort.' Trégorrois, Gros (1970:27)

a-benn ar fin

L'expression a-benn ar fin signifie 'à la fin', 'en fin de compte'.

Bibliographie

  • Gourmelon, Yvon. 2012. 'a-benn + anv-verb', Notennoù yezhadur, Al Liamm (éd.), 41-44.
  • Gros, Jules 1970. TBP.I Le trésor du breton parlé I. Le langage figuré, chapitre II.
  • Ledunois, J. P. 2002. La Préposition Conjuguée en breton, thèse, Skol-Veur Roazhon, Atelier National de Reproduction des Thèses. (p.242-)