A-M. Louboutin (09/2015a)

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Cette élicitation a été opérée par Mélanie Jouitteau avec A-M. Louboutin pour une séance d'inventaire des noms collectifs.

L'élicitation est conduite en breton. Elle dure 30 minutes.

Les tâches consistent à reconnaîre comme grammaticales ou agrammaticales des formes nominales de collectifs avec des formes en -enn puis -ennoù, puis de construire des phrases négatives avec ces items afin de mettre en évidence l'accord riche ou pauvre qu'ils déclenchent.


Inventaire

collectifs ayant les trois formes

Le nom collectif raed élicité l'année passée avec la forme rayedennoù semble maintenant étrange.

rat(s): raed, rayedenn, */? rayedennoù

Le seul collectifs élicité avec une forme en -ennoù est burugennoù, 'vers de terre'.

ver(s) de terre: burug, burugenn, burugennoù


(1) Ar burug ne yeont ket morse gwall-bell.
le vers.de.terre ne vont pas jamais très-loin
'Les vers de terre ne vont jamais bien loin'.
Locronan, A-M. Louboutin (09/2015a)


L'accord singulier est agrammatical.

* Ar burug ne ya ket morse gwall-bell.


(2) Ar burug n'int ket fall evit an douar.
le vers.de.terre ne'sont pas mauvais pour le terre
'Les vers de terre ne sont pas mauvais pour la terre'.
Locronan, A-M. Louboutin (09/2015a)


L'accord singulier est agrammatical avec une hésitation corrigée ensuite.

* Ar burug n'eo ket fall evit an douar.

collectifs auxquels manquent la forme en -ennoù

poire(s): per, perenn, * perennoù

souris: logod, logodenn, * logodennoù

étoile(s): stered, steredenn, * steredennoù

plante(s): plant, planten, * plantennoù

herbe(s): geot, geotenn, * geotennoù

arbre(s): gwez, ur wezenn, * gwezennoù

ronce(s): drez, drezenn, * drezennoù

tige(s): korz, korzenn, * korzennoù

mûre(s): mouar, mouarenn, * mouarennoù

fraise(s): sivi, sivienn, * siviennoù

fruit(s): frouezh, frouezhenn, * frouezhennoù

noix: kraoñ, ur graonenn, * kraonennoù

grain(s): greun, ur greunenn, * kreunennoù

carotte(s): karotez, ur garotezenn, * karotezennoù

feuille(s), feuillage: deil, delienn, * deliennoù

fleurs: bleuñv, bleunienn, * bleuniennoù

moucheron(s): c'hwibi, c'hwibienn, * c'whwibiennoù

fourmi(s): merien, merienenn, * merienennoù

mouche(s): kelien, kelienenn, * kelienennoù

pou(x): laou, laouenn, * laouennoù

abeille(s): gwenan, ur wenanenn, * gwenanennoù

huître(s): istr, istrenn, * istrennoù

moule(s): birinig, birinigenn, * birinigennoù

cheveu(x), chevelure: blev, blevenn, * blevennoù

plume(s), plumage: pleoñv, pleoñvenn, * pleoñvennoù

miette(s): bruzun, bruzunenn, * bruzunennoù

crêpe(s): krampouezh, krampouezhenn, * krampouezhennoù


(3) Ar c'horz ne badont ken ur bloazh.
le tiges ne durent que un an
'Les tiges ne durent pas un an'.
Locronan, A-M. Louboutin (09/2015a)


collectifs sans singulatifs

oseille: trinchin, * trinchinenn, * trinchinennoù

céréales: ed, * edenn, * edennoù

blé, farine: gwinizh, ur blantenn gwinizh, ur penn gwinizh, * gwinizhenn, * gwinizhennoù

lentes: nez, * nezenn, * nezennoù


(4) An ed n'int ket gouest da have gant an amzer fall.
le céréales ne'sont pas capable de mûrir avec le temps mauvais
'Les céréales ne peuvent pas mûrir à cause du mauvais temps'.
Locronan, A-M. Louboutin (09/2015a)


(5) An trichin n'int ket un ampoezenn evit yec'hed an den.
le oseille ne'sont pas un poison pour santé IMP
'L'oseille n'est pas un poison (pour les humains).'
Locronan, A-M. Louboutin (09/2015a)

notes de lexique

A-M. n'utilise korz ni pour 'roseaux', ni pour 'glaïeuls', mais pour 'tiges'. Elle ne reconnaît ni strouezh ni struj pour 'maquis, broussailles'. Le nom meskl, 'moule(s)' est rejeté au profit de birinig. Elle ne reconnait pas le nom reun, proposé pour 'crinière', ni bili pour 'galets'. Ed ne signifie pas 'blé', mais uniquement 'céréales'. Les mots maïs et tomatez ne sont pas des collectifs dans son vocabulaire, car elle les considère comme des emprunts au français. Karotez est reconnu comme un collectif. La forme patatez, 'patate(s)', est rejetée au profit de aval(où)-douar qui n'est pas un collectif. La forme had pour 'graines, semence' est remplacée par le pluriel hajoù. A-M utilise ar boenn pour le 'jonc'.

Remerciements

Merci à A-M. Louboutin pour son accueil chaleureux.