-oùier

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

La finale en -oùier est composée d'un suffixe pluriel -où, suivi d'un morphème de pluriel -ier.


Productivité

La finale en -oùier est peu relevée.

(1) E'it paraat a-zoc'hti a sailh en douaroùier.
pour empêcher de.de.elle R saute dans.le terres.s
'pour l'empêcher de sauter dans les terres de culture' Vannetais, Ar Meliner (2009:78)


Le Bayon (1878:18) donne bizeu, bizeuiér, 'bagues' et kreu, kreuiér, 'étables'.


Analyse

Si aucun des deux suffixes n'a été réinterprété comme faisant partie intégrale du mot, alors il s'agit d'un cas de double pluriel.