-iz (N.)

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le suffixe -iz forme des noms abstraits à partir d'un adjectif.


Le Bayon (1878:14) donne kan̄sortis, 'compagnie' et koan̄tis, 'gentillesse'.

Kervella (1947:§839) donne yaouankiz, koantiz, frankiz, langiz, friantiz.


Morphologie

genre

Les noms dérivés en -iz sont tous féminins selon Kervella (1947:§839). Le Bayon (1878:14) donne cependant le nom vannetais masculin han̄tis, 'fréquentation.


Diachronie

Irslinger (2014:98) dérive le suffixe ‑iz du breton d'un emprunt au vieux français ‑ise, f. remontant au latin ‑ītia, f.

Selon Bonnard & Régnier (1989:25), le suffixe remontant au latin ‑ītia se trouve en ancien français sous les graphies -ece, -esse, -ice, -ise ou -oise "avec un traitement plus ou moins savant de la voyelle tonique ou de la consonne: les uns disent richece, les autres richoise, les uns service, les autres servise; la forme -esse l'a emporté [en français moderne]: simplesse, noblesse; mais il reste des mots comme malice, avarice, convoitise, marchandise".

A ne pas confondre

Il existe un autre suffixe -iz, qui est la marque de pluriel irrégulier des noms masculins en -ad.