-ikat

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

La finale en -ikat est le résultat d'une dérivation comprenant le diminutif -ig puis le suffixe verbal de l'infinitif -at.


A ne pas confondre

Vallée (1980:XXV) donne la finale -ikat comme un suffixe verbal de l'infinitif marqueur d'itérativité. Il donne kuzulikat, 'chuchoter'.

L'effet aspectuel itératif y découle cependant de la présence du diminutif, et du calcul temporel d'une action ponctuelle sur un temps plus long. On obtient le même effet avec Elle a éternué pendant une heure.