-igoù

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Les noms pluriels qui prennent un diminutif en -ig ont une finale en -igoù (Hingant 1868:§20).


(1) he oll mohigou L'Hôpital-Camfrout, Le Gall (1958:'mohigou')
son tous porc.elets
'tous ses porcelets.' (= 'bonne humeur'; jeu de mots imor, he moc'h)


Morphologie

On peut trouver la finale en -igoù hors du domaine nominal.


(1) A-nebeudigoù e ta an deiz.
à-peu.DIM. R vient le jour
'Le jour vient peu à peu.' Vannetais, Herrieu (1994:213)


Doubles pluriels ?

La finale en -igoù se retrouve après divers morphèmes du pluriel, dans les finales en -ierigoù, -oùigoù, -edigoù. Ce sont des cas de redoublement des marques du pluriel.

Hemon (1976:87) note la possibilité d'apparaître sur un nom duel: daouarnigou, 'paire de petites mains', De Rostrenen (1732:615). Cependant, la lecture montre que le duel est externe. Il n'est pas clair si la lecture 'petite paire de mains' est aussi possible pour daouarnigoù.


Diachronie

Hemon (1976:87) donne le vieux breton pellinicou, 'petites balles', DGVB.:282, et le moyen breton banigou, 'petites collines', Gloss.:53, enesigou, 'petites îles', Gloss.:211, fentenigou, 'petite fontaines', Gloss.:236, avaligou, 'petites pommes', Am.:n.543, etc. Il relève une finale en -igoù sur singulatif en -enn: biliennigou, 'petits galets', Dnal.:191.

Hemon (1976:87) relève aussi en moyen breton quelques doubles pluriels, bugaleigou, 'petits enfants', Nom.:163, brancouigou, 'petites branches', Nom.:102, tiezigou, 'petites maisons', Nom.:190, etc. Il relève aussi des finales en igoù sur nom collectif, frouezigou, 'petits fruits', Nom.:71, periquou, 'petites poires', Am.:n.554.

Ernault (1895-6:440) considère que les formes sur -ou, en -ouigoù, n'apparaissent qu'en moyen breton tardif.


horizons comparatifs

Hemon (1976:87) relève le suffixe -ygow sur pluriel en cornique dans flehysygow, 'petits enfants', Origo Mundi 1868, tymmynnygow, 'petits bouts', (R. Morton Nance, Cornish-English Dictionnary p. 193).