-igan, -egan : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
Ligne 4 : Ligne 4 :
 
[[Kervella (1947)|Kervella (1947]]:§832) donne ''korr'''igan''''', ''loen'''igan'''''. Ces mêmes exemples sont repris dans [[Mouladuriou Hor Yezh (1993)|Mouladuriou Hor Yezh (1993]]:222) pour 'lutin, animalcule'.
 
[[Kervella (1947)|Kervella (1947]]:§832) donne ''korr'''igan''''', ''loen'''igan'''''. Ces mêmes exemples sont repris dans [[Mouladuriou Hor Yezh (1993)|Mouladuriou Hor Yezh (1993]]:222) pour 'lutin, animalcule'.
  
En breton moderne, on trouve la formation nouvelle ''bagad'''igan''''', 'ensemble de grands débutants' (par exemple au bagad de Vannes, où ce niveau précède le ''bagad'''ig''''').
+
En breton moderne, on trouve la formation nouvelle ''bagad'''igan''''', 'ensemble de grands débutants pour un bagad' (par exemple au bagad de Vannes, où ce niveau précède le ''bagad'''ig''''').
  
  

Version du 5 août 2018 à 14:03

Le suffixe diminutif composé -igan ou -egan est assez rare.


Kervella (1947:§832) donne korrigan, loenigan. Ces mêmes exemples sont repris dans Mouladuriou Hor Yezh (1993:222) pour 'lutin, animalcule'.

En breton moderne, on trouve la formation nouvelle bagadigan, 'ensemble de grands débutants pour un bagad' (par exemple au bagad de Vannes, où ce niveau précède le bagadig).


Morphologie

allomorphes

Hemon (1976) considère -egan comme caractéristique du dialecte vannetais, allomorphe de -igan.


composition

On reconnaît dans -igan deux suffixes diminutifs différents consécutifs: -ig et -an. Le premier, -ig, est productif en breton moderne. Le second, -an, l'était en vieux breton.

Hemon (1976) donne, pour le suffixe -igan, -egan:

corrigan 'nain', De Rostrenen (1732:648
polpegan 'lutin, diablotin', Vallée (1931:489)


Bibliographie