-et (Adj.)

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le morphème -et apparaît sur les participes, qu'ils soient des participes passés ou des participes passifs.


(1) Ma ne vijen ket redet kuit…
si4 ne1 étais pas couru parti
'Si je ne m'étais pas enfui...' Standard, Drezen (1990:74)


Favereau (1997:§229) donne arneuñvet 'orageux', askellet 'ailé', et 'défectueux'...


A ne pas confondre

suffixe -et de l'infinitif

Un autre suffixe -et peut aussi apparaitre sur les verbes comme suffixe verbal de l'infinitif.


-ek vs. -et

La différence sémantique entre les dérivés adjectivaux des participes passés (en -et) et les adjectifs en -ek tient dans la durée dénotée de la qualité. L'adjectif en -ek n'implique pas de borne de début ou de fin de l'état, alors que le participe est perfectif de façon inhérente.


(2) bleo rodellet bleo rodellek
'cheveux (rendus) bouclés, bouclés artificiellement' 'cheveux bouclés (naturellement)'
eun dén prederiet eun dén prederiek
'une personne soucieuse, préoccupée (passagèrement)' 'une personne habituellement soucieuse, préoccupée'
Vallée (1980:XXI)


Il est possible qu'il y ait aussi un effet dialectal dans la différence entre -ek et -et. Bouzec & al. (2017:243) relève également pour le sens de 'juteux', dourek à Moëlan et dourennet à Bannalec.