-er : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
Il y a en breton deux [[suffixes]] en ''-er'' :
 
Il y a en breton deux [[suffixes]] en ''-er'' :
  
* un marqueur ''[[-er (PL)|-er]]'' de [[pluriel]]
+
* un marqueur ''[[-er (PL)|-er]]'' ou ''-ier'' de [[pluriel]]: ''sac'h'' 'sac', ''seier'' 'sacs'
* un [[suffixe]] ''[[-er, -our]]'', qui obtient un [[agent]] pour la formation des noms de métier.
+
* un [[suffixe]] ''[[-er, -our]]'', qui obtient un [[agent]] pour la formation des noms de métier: ''kelenner'' 'enseignant'
  
  

Version du 9 juin 2019 à 23:17

Il y a en breton deux suffixes en -er :

  • un marqueur -er ou -ier de pluriel: sac'h 'sac', seier 'sacs'
  • un suffixe -er, -our, qui obtient un agent pour la formation des noms de métier: kelenner 'enseignant'


Dans les emprunts au français, une finale en -ier obtient aussi -er (pelletier > peleter, denier > diner, destrier > drester, Mordiern 1939:13).