-en (V.)

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le suffixe verbal infinitif en -en apparaît sur un nombre assez restreint de verbes. Certains de ces verbes sont très usités, comme kompren, 'comprendre'; tremen, 'passer'; goulenn, 'demander', ou lenn, 'lire'.


(1) Kompren mat a ran tout an traoù a larit.
comprendre bien R fais toutes le choses R dites
'Je comprends bien tout ce que vous dites.' [D.L] Quimperlé


(2) Goudese n'en doa ket gwraet 'med ambren a-hed an dewezh.
après.ça ne R.3SGM avait pas fait sauf râler à-long le journée
'Après cela, il n'avait pas arrêté de râler contre lui-même toute la journée.'
Plourin (2000:28)


Morphologie

dérivation

La dérivation nominale préserve la finale -en de l'infinitif (lenn > lennerien), ce qui n'est pas usuel pour les verbes (kanañ > kanerien et non pas * kanerien, * kananerien).

Variation dialectale

Le verbe antren, 'entrer', connaît aussi la forme antreal, avec le suffixe verbal de l'infinitif -al.


(3) Med ni on-oa leviet or batimant ervad da antren er porz.
mais nous 1PL-avait gouverné notre bâtiment habilement pour entrer dans.le port
'Mais nous avions gouverné notre navire comme il fallait (habilement) pour entrer dans le port.' Trégorrois, Gros (1984:234)