-ellat

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le suffixe verbal de l'infinitif -ellañ, ou -ellat, marque l'itérativité.


(1) Kaset em eus-hoñ da c'hwitellat.
envoyé R.1SG a-lui à siffler
'Je l'ai envoyé bouller (siffler).' Le Scorff, Ar Borgn (2011:65)


(2) Un eur goude eh oa trapikellet rac'h.
un heure après R était pillonné tout
'Une heure plus tard elle était [la paille] entièrement pilonnée.' Vannetais, Herrieu (1994:54)


Vallée (1980:XXV) donne luskellat, 'osciller, bercer'.

Morphologie

composition

Ce suffixe verbal de l'infinitif se trouve dans les finales en -igellat. Vallée (1980:XXV) donne treuzigella, 'aller d'un bord à l'autre (de la route), faire de petites bordées'.

A ne pas confondre

Toute finale contenant -ellat ne contient pas ce suffixe:

  • poezell, 'boisseau'

> poezellad, 'contenu d'un boisseau', Favereau (1993)

> pouezellata

= boisseau+-ad+-a
'mesurer au boisseau', Vallée (1980:XXV)


Une finale en -ellat peut aussi relever d'une verbalisation en -at d'un nom d'instrument en -ell (pigell, 'pioche' > pigellat, pigellein, 'piocher', Le Bayon 1878:21).