-el (Adj.)

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le suffixe -el est un marqueur standard des adjectifs.

Goyat (2012:329) donne santel, 'saint' et naturel, 'naturel'.

Morphologie

composition et productivité

 Vallée (1980:XXI):
 "bien que peu usités, les adjectifs en -el, comme tadel, mammel, paternel', 'maternel', etc. font partie du vocabulaire. Ils sont appuyés par leurs dérivés en -elez d'un usage plus répandu: tadelez, mammelez, 'paternité', 'maternité'."

Sémantique

Selon Chalm (2008:W-214), les adjectifs en -el, en contraste avec les adjectifs en -ek, "marquent une relation".

  • obererezh pleustrel, 'activité relative à la pratique'
  • ar skiantoù denel, 'les sciences humaines'


Selon Favereau (1997:§229), les adjectifs en -el sont abstraits, et donc surtout littéraires. Vallée (1980:XXI) note des emplois spéciaux pour le vocabulaire philosophique. Il donne dreistel, 'transcendental' et skouerel, 'idéal'.


-el vs. mot composé : la localisation

Lorsque le qualifiant indique une localisation, le suffixe -el laisse la place à un mot composé.

Le Roux (1915:71) considère grammaticaux mais maladroits les adjectifs dérivés en -el. Il recommande kregin-ster 'des coquilles fluviales', et non pas #kregin-steriel, ar c'henwerz-mor 'le commerce maritime' et non pas #ar c'hemwerz morel.

A ne pas confondre

Il existe des suffixes différents qui sont aussi réalisés en -el.


Bibliographie

Preder, éd. 1972b. 'KIS - E093-96: Al lostgerioù -el, -ek', Preder Kaier 159-160, Lavar 05, 68-78.