-ailh (N.)

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le suffixe -ailh obtient des noms à nuance péjorative.


(2) Setu aze eur meskaill.
voici ici un mélang-.sfx
'En voilà une mixture, un gâchis.' Trégorrois, Gros (1984:355)


Morphologie

composition -ailhez

Favereau (1997:§146) considère que les finales en -ailhez sont plus fréquentes qu'en -ailh, par exemple pour meskailh(ez), 'chienlit'.


(2) Setu aze eur meskaillez.
voici ici un mélang-.sfx.-ez (N. coll.)
'En voilà une ratatouille!' Trégorrois, Gros (1984:355)


Le nom dérivé en -ailh a ensuite reçu le suffixe de nom collectif -ez, obtenant la finale en -ailhez, au nombre hésitant.

Gros (1984:355) donne kanaillez, 'des canailles'. Favereau (1997:§146) donne kanailhez, 'canaille' (au singulier).

nombre

Les noms en -ailh font leur pluriel en -où, ce qui obtient une finale en -ailhoù.

Gros (1984:355) donne meskaillou, 'drôles de mélanges', stronkailloù, 'abats (de boucherie)'.

productivité

Ce suffixe est renforcé morphologiquement en synchronie par des emprunts à des noms français en -eille. Sémantiquement, cela élargit l'aire de ce suffixe car lecture n'est alors pas péjorative.


(1) Pa vez hejet ar voutaill e vez klevet al liou o trouzillal enni.
quand suis secoué le bouteille R est entendu le encre à bruit.N.er dans.elle
'Quand on secoue la bouteille, on entend l'encre y faire du bruit [bruisser].'
Trégorrois, Gros (1984:398)

Diachronie

Le suffixe -ailh est un emprunt au suffixe français -aille(s), qui a le même impact dépréciatif (Deshayes 2003:39).

(2) Er bourk aze a zo eur bern rataill.
dans.le bourg R y.A un tas marmaille
'Là au bourg il y a un tas de marmaille.' Trégorrois, Gros (1984:355)


A ne pas confondre

Il existe aussi un suffixe -ailh qui forme des adjectifs, eux aussi péjoratifs.