-ailh (Adj.)

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le suffixe -ailh obtient des adjectifs à nuance péjorative.


Favereau (1993:'caillé') donne l'adjectif vannetais koailh.


C'est ce suffixe que l'on retrouve comme base des participes en -ailhet.


(2) Tanaillet eo ma zreid.
feu.sfx. est mon pieds
'Mes pieds sont brûlants.' Trégorrois, Gros (1984:355)


Gros (1984:355) donne aussi lêz gwipaillet, 'lait caillé' et meskaillet, 'entremêlés'.


A ne pas confondre

Il existe aussi un suffixe -ailh qui forme des noms, eux aussi péjoratifs.