-ailh (Adj.)

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le suffixe -ailh obtient des adjectifs à nuance péjorative.


Favereau (1993:'caillé') donne l'adjectif vannetais koailh.


Morphologie

dérivation

La suffixation de -añ ou d'un morphème verbal vide obtient un verbe.


(1) Ma dao pomay noñ founnuch. Cornouaillais de l'Est (Riec)
Emañ dav pomailhañ anezhañ fonnus. Equivalent standardisée
est requis paumailler P.lui vite
'Il faut le paumailler rapidement.'
(relever une ligne, un filet à la paume de la main) Bouzec & al. (2017:192)


C'est ce suffixe adjectival -ailh que l'on retrouve comme base des participes en -ailhet.


(2) Tanaillet eo ma zreid.
feu.sfx. est mon pieds
'Mes pieds sont brûlants.' Trégorrois, Gros (1984:355)


Gros (1984:355) donne aussi lêz gwipaillet, 'lait caillé' et meskaillet, 'entremêlés'.

A ne pas confondre

Il existe aussi un suffixe -ailh qui forme des noms, eux aussi péjoratifs.