Grammaire du breton

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Cette page fournit la table des matières de la grammaire du breton du site ARBRES.

Le but de cette grammaire est de documenter la variation syntaxique des parlers bretons, et de fournir gratuitement en ligne une grammaire bretonne claire, informée et dûment référencée des études antérieures. La morphologie et le lexique y sont documentés dans la mesure où ils éclairent la syntaxe, par exemple en fournissant des tests.


Morphologie

la lénition, la mutation spirante, la mutation durcissante, la mutation mixte (léniprovection), la mutation réduite K>C'H
le pluriel, le pluriel interne, le duel, le singulatif

processus morphologiques

les changements de catégorie: la formation de noms, la formation de verbes, la formation des adjectifs
l'affixation: les affixes comprennent les clitiques, les suffixes et les préfixes.
  • phénomènes de doublage:
le doublage des marques de pluriel sur les noms
le doublage des marques de singulier sur les noms
la reduplication
la reduplication a-perfective (type: X di-X: hejet-dihejet, /secoué-préfixe-secoué/ > 'secoué en tous sens')
intensification d'adjectifs ou d'adverbes par reduplication simple: (type: tomm-tomm, /chaud-chaud/ > 'très chaud')
création d'un indéfini de choix libre par reduplication (type:plac'h-mañ-plac'h, /fille-là-fille/ > 'telle ou telle fille')

affixes

ad-, al-, am-, an-/am-, ar-, arc'h-, as-/az-, bann-, bes-/be-/bi-, bis-/biz-, brous-, bu-, chil-, dam-, daou-, dar-, das-/daz-, de-, dem-, di-/dis-, div-, dor-, dorn-, dour-, dram-, dreist-, e-, eil-, em-, en-, end-, em-, enep-, er-, es-, ez-, etre-, fe-, four-, gar-, gor-, gou-, gour-/gor-/gou-, gra-, hale-/hali-, han-, hanter-, he-, he-/hi-, hele-/heli-, hen-, hil-/il-, hogos-, holl-, is-, jil-, ka-, karr-, ken-, kent-, kil-, kin-, ker-, kon-, kor-, korn-, krak-, krenn-, kroas-/kroazh-, led-, les-/lez-, lies-, mal-, mar-, mes-, meur-, min-, mor-/mar-, mor-, mous-, nann-, nep-, ol-, par-, pase-, pe-, penn-, peur-, peuz-, pil-, rag-/rak-, rann-, ras-, re-, sa-, skil-, soul-/sour-/sur-, stram-, tar-, tar(v)-, teir-, tor-, tour-, tremen-, treuz-, tre-, tri-, tro-, un-, unan-
les adjectifs monosyllabiques ou bisyllabiques devenus préfixes:
arall-, berr-, bihan-, boull-, bras-, brizh-, dister-, dreist-, drouk-, fall-/fals-, gouez-, gwall-, gwen-, gwir-, heñvel-, hir-, kamm-, kozh-, krak-, krenn-, kreñv-, izel-, nevez-, pell-, pounner-, reizh-, skañv-, tomm-, uhel-
-a, -aat, -abl, -ach, -achoù (Hyp.), -ac'h, -ad (N.), -af, -ailh (Adj.), -ailh (N.), -aj, -al, -amant, -an (Adj.), -an (DIM), -añ (Adj.), -añ (V.), -ank, -añs, -ant (Adj.), -antez, -ant (N.), -aou-, -apl, -ard, -as, -at (Adj.), -at (excl.), -at (V.), -aus, -az, -ch, -cher, -ded, -der, -eal, -ec'h, -ed (N.), -ed (PL.), -edigezh, -eg, -eg (langue), -eg (N.A.), -eg (N.), -egell, -eier, -eiñ, -eiz, -ek (Adj.), -ek (V.), -el (N.), -el (Adj.), -el (V.), -ell, -ellat, -en (V.), -en (N. coll.), -en (Adj.), -en (PL.), -enn, -ent, -entez, -er (N.), -er (PL.), -eris/-eriz, -et (V.), -et (Adj. & participe), -et (excl.), -eu, -eul, -e(z), -ez (N. coll.), -ez (N.F.), -ezh (N.), -ezh (V.), -hen(n), -hu, -hont, -i (PL.), -i (N.), -i (V.), -iad, -ial, -iañ, -iant (N.), -iat, -ibell, -id, -idell, -idi, -idig, -idigezh, -idik, -ied, -iel, -ien (PL.), -ien (N. coll.), -ienn, -ier, -iezh, -ig, -ig (Adj.), -igell, -ijenn, -ik, -ikell, -il, -ilh, -iñ (V.), -in (N.), -inti, -ion (PL.), -ion (N. coll.), -ioù, -iout, -iri, -ision, -it, -iz, -kar, -lann, -lec'h, -leun, -mañ, -nezh, -ni, -niañ, -nil, -o, -oc'h, -od, -og, -ok, -ol (N.), -on (N.), -on (PL.), -oni, -or, -orzh, -ot, -où (PL.), -où (N.), -oud, -our, -our (A.), -our (N.), -ous, -out, -ozh, -re, -se, -ter, -ur, -us, -uz, -va, -van, -vet, -vezh, -ze, -zed
les finales composées de plusieurs suffixes:
-achenn, -achoù, -adek, -adeg, -adegezh, -adel, -adelezh, -adell, -adenn, -adez, -adezed, -adig, -adur, -adurezh, -adus, -adusted, -aer, -aikañ, -ailhez, -ailhoù, -antiz, -aoua, -aouad, -aoueg, -aouenn, -aouer, -aouezh, -aouig, -aouiñ, -ardenn, -asenn, -ata, -edeg, -edig, -edik, -edelezh, -edenn, -edigoù, -egez, -egezed, -egezh, -egi, -elezh, -elod, -ennad, -ennañ, -ennat, -eneg, -ennig, -enniñ, -ennoù, -enti, -erell, -erez, -erezh, -eri, -erien, -erion, -eta, -euri, -ezad, -ezed, -ezioù, -ezon, -iadez, -idant, -iennadoù, -ijennad, -itaj, -ierigoù, -igan, -igellat, -igenn, -igezh, -igoù, -ikat, -ikez, -inier, -isañ, -izien, -izion, -odenn, -onad, -oneg, -onell, -onenn, -onez, -oniañ, -oniezh, -oniour, -onsi, -orell, -orenn, -oùachoù, -oùajoù, -oùier, -oùigoù, -ouioù, -ourach, -ourezh, -ouri, -ourien, -ourion, -ouriezh, -ouzenn, -ouzi, -urezh, -usted, -vezhiad, -vezhiadenn, -vezhienn


les suffixes flexionnels comme les désinences verbales, les pronoms incorporés ou les marques de pluriel

Constituants

syntagme nominal

déterminants

les quantifieurs négatifs: ebet; nep; mots composés de ne(p)-: netra, nikun...
les quantifieurs flottants

pronoms

les pronoms forts indépendants
les pronoms vides: ceux qui ne se prononcent pas
les pronoms démonstratifs
les pronoms relatifs
les pronoms objets après un verbe impératif
les pronoms objets après un verbe infinitif
les pronoms objets après le verbe ‘avoir’
les pronoms écho
les pronoms vocatifs
les pronoms d'incise contrastifs
  • les pronoms obliques:
les pronoms objet proclitiques
les "pronoms" possessifs
les pronoms incorporés
  • quelques pronoms particuliers:
le pronom météorologique
les pronoms impersonnels
les pronoms inanimés: se, pezh...
les pronoms réflexifs: en em, o-unan, 'se', 'eux-mêmes'
les pronoms réciproques: eben, egile, 'l'un l'autre'
les pronoms interrogatifs: piv, 'qui', petra, 'quoi'
le pronom eil des formules réciproques ou itératives

noms

c'hoant, 'envie'; ezhomm, 'besoin', tu, moien, 'moyen'
les noms communs
les noms abstraits
les noms de lieux
les noms massiques
les noms collectifs
les noms comptables
les démonstratifs
les noms anaphoriques: hini, re, traoù, unan, sort
les syntagmes anaphoriques
les noms devant un autre nom: pezh, 'morceau'; espes, 'espèce (de)', et mell, pikol, 'énorme'
les noms nus: kammed, den...
les indéfinis de choix libre
les indéfinis de choix libre créés par reduplication: ti-man-ti, /maison-là-maison/, 'telle ou telle maison'
nep X dans les contextes positifs
Piv bennak, /qui quelconque/
n'eus forzh pe X, /n'importe quel X/
Kalz ne vern, /beaucoup n'importe/
les indéfinis de choix libre universels: kement
  • les dépendants du nom:
la construction génitive directe: l'état construit (type: Ti Yann, /maison Yann/ > 'la maison de Yann')
la modification nominale (type kuzhadenn ber, /cachette poires/, 'cachette de poires')
les relatives
les pseudo-relatives
les relatives libres

syntagme adjectival

kontant, 'content, d'accord', kap, gouest, barrek, 'capable'
-all 'autre'; hevelep, memes 'même'; heñvel, 'similaire, pareil'; serten, 'certain'; seurt, 'tel', espes, 'espèce (de)' ,tost, hogos, nez/nes, 'près'; pell, 'loin'
les adjectifs numéraux cardinaux
les numéraux ordinaux
les fractions
les adjectifs attributs en e
  • les modifications de degré
les intensifieurs
les atténuateurs: a-walc'h, dija, maniel ou le préfixe peuz-
le complémenteur de comparaison d'égalité evel, 'que/comme'
l'adverbe comparatif et superlatif ken
le suffixe comparatif de supériorité -oc'h
les complémenteurs de comparaison de supériorité eget et evit, 'que'
seul vui ... seul vui..., 'le plus ..., le plus ...'
le suffixe comparatif superlatif -añ

syntagme verbal

les verbes et la structure argumentale

bezañ, 'être'; kaout/endevout, 'avoir'; ober, 'faire'; gouzout, 'savoir'; lakaat, 'mettre'; lezel, leuskel, laisser; rankout, 'devoir'; dleout, 'devoir'; faotañ, 'vouloir, falloir'; mennout, 'vouloir'; fellout, 'plaire (à) (de), vouloir'; plijout, 'plaire (à)'; gallout, 'pouvoir'; mont, 'aller'; dont, 'venir'; talvezout, 'valoir'; chom, 'rester'; gwelout, 'voir'; klevout, 'entendre'; hañval, 'sembler'; klask, 'chercher'.
la conjugaison des verbes irréguliers
les verbes infinitifs, les suffixes verbaux de l'infinitif
le participe passé
la structure verbale syntaxique: l'argument interne, l'argument externe
le sujet, l'objet
les rôles thématiques: l'agent, le patient, l'expérienceur, le possesseur, le destinataire, la source, le but, l'instrument...
  • les classes de verbes:
les verbes transitifs
les verbes réfléchis
la figure étymologique : sevel en e sav, (cf. 'danser une danse, chanter un chant')
les verbes de perception: gwelout, 'voir'; klevout, 'entendre'
les verbes intransitifs:
les verbes inergatifs
les verbes inaccusatifs (tableau inventaire des verbes inaccusatifs)
les verbes ditransitifs
les verbes détransitifs
  • les verbes qui sélectionnent des infinitives
les verbes à marquage exceptionnel de Cas (ECM)
les verbes à contrôle

auxiliaires

la copule, la copule existentielle
'être' ou 'avoir', la sélection de l'auxiliaire
la conjugaison analytique
les ordres à infinitif préverbal

modaux

particules verbales

syntagme prépositionnel

l'inventaire des prépositions:
a, abalamour, abaoe, a-barzh, a-benn, a-berzh, a-bouez, a-dal, adalek, a-drek, a-drenv, a-dreuz, a-geñver, a-greiz, a-hed, anez, a-raok, a-rez, a-us, a-vesk, a-vuzul, a-zindan, a-zioc'h, a-ziouzh, a-ziwar, betek, da, da-dal, da-gaout, da-heul, da-laras, davet, da-vetek, davit, deus, digant, dindan, diouzh, dirak, diwar, diwar-benn, diwar-bouez, diwar-c'horre, diwar-dro, diwar-goust, doc'h, dre, dre-benn, dre-douez, dreist, durant, e, e-barzh, e-dalc'h, e-dilerc'h, e-doug, e-giz, e-keit, e-kerzh, e-keñver, e-kichen, e-kostez, e-kreiz, e-lerc'h, e-mesk, eme, en despet, endro, e-pad, e-plas, e-serr, e-sell, e-tal, e-touez, e-tro, etremek, etrezek, enep, e-plas, er-maez, etre, etremek, e-tro, eus, evel, evit, ez-eeun, gant, goude, hep, hervez, herz, keñver, kenetre, mod, ouzh, ouzhpenn, paneve, par, paravis, parbeteg, parveñk, rak, trema, tro-dro, war, war-benn, war-bouez, war-c'horre, war-dro, war-eeun, war-gaout, war-giz, war-hed, war-lein, war-lerc'h, war-nes/war-nez, war-rez, war-var, war-vetek, war-sin, war-zu

syntagme adverbial

la distribution des adverbes
  • l'inventaire
ken, 'tellement' ou 'plus'; kentoc'h (eget), 'plutôt (que)'; mui, 'plus'; kennebeut, 'non plus', gwech ebet, morse, biskoazh, biken, 'jamais', nemeur, 'guère'...
a-walc'h, 'assez'; re, 'trop'; c'hoazh, 'encore'; zoken, 'même', just, 'juste'; a-hend-all, e(r) mod all, 'autrement', memestra, 'quand même'...
les adverbes spatiaux: dre-holl & partout, 'partout', a-ziabell, 'de loin'...
les adverbes déictiques spatiaux: les clitiques -mañ, 'ici'; -se, 'là'; -hont, 'là-bas'
les adverbes déictiques spatiaux dynamiques: alemañ, 'd'ici', alese, de là, alehont, 'de là-bas'
les adverbes déictiques spatiaux statiques: amañ, 'ici'; aze, 'là'; ahont, 'là-bas'; du-mañ, 'chez moi/nous'; du-se, 'chez toi/vous',
les adverbes anaphoriques spatiaux: eno, 'y'; ac'hann, 'de là'...
les adverbes temporels:
abaoe, 'depuis'; a-greiz-tout, 'soudain'; a-raok, kent, 'avant'; bremañ, 'maintenant'; bremaig, 'bientôt', dabort, 'bientôt'; diouzhtu, 'tout de suite'; emberr, 'bientôt, tantôt, ce soir'; kentizh, 'aussitôt'; goude, 'après'; raktal, 'tout de suite'; neuze, 'alors'; dija, 'déjà', atav, dalc'hmat, bepred, 'toujours'; kammed et james, 'jamais'; fenoz, 'ce soir'; gwechall, 'jadis'; hiziv, 'aujourd'hui'; dec'h, 'hier'; warc'hoazh, 'demain'; warlene, 'l'an passé'; tuchant, 'tout à l'heure', supresamiz, 'de toute urgence' ...
les adverbes aspectuels:
ingal, 'en permanence';
adarre, 'encore, de nouveau'; alies, 'souvent'; bemdez, 'chaque jour', a-wechou, 'parfois'; dre bep div wezh, 'de temps en temps'; gwech an amzer, 'une fois le temps',
a-bep-eil, 'alternativement'; unan hag unan, a-hiniennoù
penn-da-benn, a-bezh, a-grenn, 'entièrement, complètement', ervat, 'parfaitement', tre, 'tout-à-fait'
dija, c'hoazh, 'encore, déjà'
les adverbes de IP: -tout, 'tout'; c'hoazh, 'encore, déjà'
les adverbes évaluatifs : fall, 'mauvaisement', siwazh, 'malheureusement', a-wael, 'au moins',
les adverbes de manière: a-zevri, 'résolument'; didro, 'franchement, sans détour'; hardiz, 'sans crainte'; buan, 'vite, promptement'; asambles, 'ensemble', a-droujouez, 'à toute volée, comme une masse'
les adverbes évidentiels: emichañs, 'j'espère'; moarvat, 'sans doute'; evelkent, 'tout de même'; a-berzh-vat, 'de source sûre'; marteze, 'peut-être', meus aon, 'je crois, selon moi'; feteiz, kredapl, 'sans doute'; sur, 'surement'; a-dra-sur, 'certainement'
les adverbes focalisateurs: nemet, 'seulement', 'sauf'; dreist-holl, 'surtout'; ivez, 'aussi'

différentes propositions

les petites propositions (SC)
les propositions infinitives
les propositions principales, les propositions indépendantes, les matrices
les subordonnées
les subordonnées relatives
les relatives renforcées en Hag a
les appositions
les subordonnées complétives
les interrogatives indirectes
les exclamatives indirectes
les subordonnées conditionnelles
les subordonnées consécutives
les subordonnées comparatives
les subordonnées concessives
les propositions circonstancielles:
les subordonnées causales
les subordonnées temporelles
les subordonnées de lieu
les subordonnées de but
les subordonnées de manière
les subordonnées de moyen
les complémenteurs
ha(g), la(r), 'que', penaos, 'que, comment', pegiz, 'comment'
hag a, 'que, qui'
ma, ha pa, 'si', 'que',
ra, salv: 'que' optatif
evel ma, 'dès que'; salv, gant ma, 'pourvu que'
pa, 'quand', 'puisque'
abalamour, 'puisque', 'afin de'
e-lec'h ma, 'où'
eget et evit, 'que' : les complémenteurs des structures comparatives
les pronoms relatifs
pehini, pere, 'lequel, laquelle, lesquel(le)s'

conjonctions

les conjonctions
  • les conjonctions de coordination
les conjonctions de coordination: ha(g), 'et' et na... na, 'ni... ni'
la conjonction de disjonction: pe, peotramant, 'ou bien'
la conjonction d'opposition met 'mais' et avat 'cependant'
la conjonction de causalité rak, 'car' et setu, 'donc'.
  • les conjonctions de subordination
les conjonctions d'opposition padal, abdal 'alors que'; koulskoude 'cependant'; neoazh, 'pourtant'; hogen, 'mais'; a-bosubl, même si, quand bien même; na bout, nabochdou, na boût 'zo Doue, 'bien que, même si', daoust, 'malgré'; petra bennak, 'quoique', kentoc'h, 'plutôt'
les conjonctions de causalité: darpenn, trapenn 'car', ouzhpenn, 'outre que'
les conjonctions de soustraction: penemet, 'sinon'; panevet, panese, 'si ce n'est', nemet, 'seulement'; keneve, 'n'était-ce'; kennebeut, naket, 'non plus', salv (ma), 'sauf (que)'
les conjonctions temporelles : goude, 'après'; keit et kenkoulz, 'tant (que)'

Syntaxe de la phrase

système casuel

le cas direct, le cas oblique
les prépositions assignatrices de cas: la préposition da
les constructions au marquage casuel exceptionnel: (ECM)

règles d'accord

les variations des règles de conjugaison du verbe 'avoir'
l'accord sémantique

négation

le matériel morphologique de la négation: pas, nompas, et la négation bipartite ne... ket
les absences superficielles de 'ne'
les quantifieurs négatifs: ebet, 'aucun'; nep X, 'aucun'
les mots composés de ne(p)-:netra, neblec'h, nebaon, nepred, neptu, nepreizh et sans doute nikun...
les adverbes négatifs: gwech ebet
la préposition privative hep, 'sans'
certains noms nus:den, 'personne'; gour, 'homme'; hini, 'celui'; tra, 'chose'; banne, berad, 'contenu d'un verre', takenn, 'goutte'; tamm, 'morceau'; kammed, 'pas'; seurt, 'sorte' ...
les adverbes de polarité négative: ken, mui, 'plus'; biken, biskoazh, james, morse, 'jamais', l'adverbe ken sous la lecture 'ne... plus'
les noms nus
les têtes nominales explétives : hini, re, traoù, unan, sort...
na... na ('ni... ni...'), nikun, 'personne', ebet, 'aucun', forzh (N'eus forzh pe X, 'n'importe quel.le X')

temps, mode, aspect

le rannig associé aux verbes fléchis
la concordance des temps
la conjugaison analytique
le temps anaphorique des infinitives narratives (le temps est interprété sans réalisation morphologique)
le passé composé, le passé surcomposé, le plus-que-parfait, le futur antérieur, le passé antérieur
le conditionnel passé et le conditionnel présent
l'interrogatif:
la formation des questions, les questions oui/non et les réponses aux questions
les mots interrogatifs: piv, 'qui'; pegoulz, 'quand'; pelec'h, 'où'; pegement, pegeit, pet, 'combien'; peseurt, 'quel'; penaos, pegiz, 'comment'; perak, 'pourquoi'...
la particule o
le syntagme verbal introduit par en ur (gérondif)
la particule aspectuelle bet
les formes d'habitude

relations anaphoriques

la résomption du sujet: quand le sujet est repris par un pronom dans la même proposition
la résomption prédicative équative (type: Hemañ oa ur paotr fin anezhañ, /Celui-ci était un malin P.lui/)
la résomption du sujet 'à la Cornouaillaise' (type: Ne glev netra anezhañ, /Il n'entend rien P.lui/)

ordre des mots dans la phrase

le sujet devant la négation
les rares ordres à verbe initial: exemples de phrases sans rien devant le verbe fléchi (dites 'phrases V1', cf. V1 en corpus dessiné)
les ordres avec plus d'un seul élément devant le verbe (dites 'phrases V3')
les ordres à verbe second:
Bezañ préverbal : Bez' e oa...
ordres à participe préverbal  : Debret en do...
ordres à infinitif préverbal : mont a ra
ordres V2 en enchâssées, après les complémenteurs penaos, ha(g)
  • les éléments doublés en zone prétensée des ordres à verbe second (dites 'phrases V2'):
les verbes qui se prennent eux-mêmes comme auxiliaire: type: Gouzout a ouzon...; /savoir R je.sais/ > 'Je sais'
la particule aspectuelle bet: type: bet on bet... ; /été j'ai été/, > 'J'ai été'
la construction du faux sujet: type : Maïi zo jentil hei breur; /Maïi est gentil soni frère/ > 'Le frère de Maï est gentil.'

Structure informationnelle

focalisation en: nemet ('seulement', 'sauf'...), en dreist-holl, 'surtout', en ivez ('aussi'), en setu (présentatif 'voici', 'voila')
les structures clivées
les ordres à sujet préverbal (SVO)
les ordres à objet préverbal (OVS)

Discours

Les marqueurs de discours révèlent le positionnement du locuteur vis-à-vis de son énoncé.

stylistique